Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #madagascar tag

Madagascar : des mpakafo aux trafiquants d'organes

Publié le par Paesaggio

A Madagascar, la rumeur tue. Au moment où trois personnes viennent d'être assassinées à Nosy Be par une foule en colère, il est intéressant de revenir sur le concept de mpakafo. Il y a de fortes chances pour que les personnes lynchées, innocentes, aient été la victime de celui qui a lancé la rumeur et de pauvres gens crédules et violents, prêts à croire n'importe quelle ânerie.

Voir sur le blog Tatsimo : Madagascar : du vieux mythe des mpakafo à celui des trafiquants d'organes

Voir les commentaires

Paysage associatif : Fagnomba, Madagascar

Publié le par Jean-Michel L.

L'association Fagnomba, créée en 2010, revendique une juste indemnisation pour les personnes dépossédées de leurs terres utilisées par la société minière QMM à Tolagnaro / Fort-Dauphin. Elle lutte également pour la défense de l'environnement de la capitale de l'Anosy. Au cours de la semaine du 11 mars 2013, une quinzaine de membres de l’association dont sa présidente Perle Zafinandro Fourquet, ont été arrêtés et emprisonnés sur une accusation qui s’est révélée inexacte. Ils le sont encore.

Pétition avaaz adressée à Monsieur le Président de la République de Madagascar

Perle Zafinandro a été libérée le 30 avril 2013.

Fort-Flacourt, le centre historique de Tolagnaro - image Google earth, 2009

Fort-Flacourt, le centre historique de Tolagnaro - image Google earth, 2009

Voir les commentaires

L'éphémère "cercle des Bara" dans le Sud de Madagascar

Publié le par Jean-Michel L.

Voilà une page de l'histoire de Madagascar, assez peu connue. En mars 1900, la colonisation française du Sud a commencé et le Général Pennequin crée le "territoire du Sud" divisé en trois cercles : cercle de Tuléar, cercle de Fort-Dauphin et cercle des Bara(s). Ces cercles sont des territoires sous administration militaire. Certains pays comme le Mali ont d'ailleurs conservé ce terme mais aujourd'hui à usage civil.


Ce cercle des Bara a une consonnance ethnique, bien que cette communauté très éclatée occupe un espace plus vaste que le cercle lui-même, notamment toute la région d'Ankazoabo. Inversement les Bara coexistent avec d'autres groupes notamment des Betsileo, des Tanosy ou des Tandroy localement parfois majoritaires. Le centre de commandement est Betroka, un gros village bara du haut-Onilahy devenu poste militaire et où aboutit provisoirement la ligne télégraphique venant de Tananarive.

 

Avec la nomination du futur Maréchal Lyautey qui obtient quelques mois plus tard le commandement de l'ensemble du Sud, y compris les provinces de Fianarantsoa et de Farafangana, le cercle des Bara voit vite son horizon s'obscurcir. Les arguments sont imparables : 

 

" La région de Bekily est annexée au cercle de Fort-Dauphin, de manière à mettre dans la même main tous les postes qui investissent le pays Antandroy et à assurer l'unité d'action et de direction à l'égard de cette peuplade; tous les renseignements s'accordent à la signaler comme nombreuse, guerrière, peu disposée à supporter notre voisinage et toujours prête à inquiéter le trafic côtier et le commerce des régions pacifiées." (Lyautey, 1905)

 

" Rattachement de la vallée d’lhosy au Betsiléo. Pour ne pas apporter de trouble dans les habitudes administratives des populations, je n'ai pas voulu faire coïncider ce rattachement avec la dislocation du cercle des Bara. Il faut que le capitaine Dudouis, qui commande à Ihosy depuis trois ans et qui a toute la population en main, préside lui-même aux modifications actuelles, prenne le contact avec M. l'administrateur-adjoint Bastard et amène lui-même les Bara-Be à adopter le même régime de protectorat que les Bara-Imamono."

 

" Rattachement à la province de Farafangana des parties pacifiées du cercle (1) d’lfandana. — A mesure que le capitaine Le Bouvillois aura complètement pacifié et organisé la zone forestière, il la passera tribu par tribu à la province de Farafangana. "

 

Ce qui reste du cercle (Betroka et l'Isalo) est rattaché au cercle de Tuléar. Ce programme mettra moins de deux ans à s'appliquer ce qui entraînera la disparition définitive du cercle.

 

(1) il faudrait en fait lire "le secteur"d'Ifandana, celui-ci formant l'Est du cercle des Bara

 

Référence :

 

Lyautey(Colonel), 1905.- Dans le Sud de Madagascar (1900-1902). Paris, Lavauzelle Ed., 396 p.


 

MAD Leb Bara

 

Figure : le cercle des Bara et son éclatement

 

Jean-Michel Lebigre, mars 2013

Voir les commentaires

Enanihila en pays Tambolo, Anosy, Madagascar

Publié le par Jean-Michel L.

24°39′S, 46°52′E

Une erreur fréquente tend à faire croire que la liste et le découpage des communautés ethniques qui vivent à Madagascar sont rigoureux. Le pays Tambolo sur le haut Manampanihy montre que les choses sont plus complexes. Les Tambolo sont proches des Tanosy ou Antanosy mais ils ont gagné leur autonomie par rapport à ces derniers lors de guerres au XVIIIe siècle. Aujourd'hui autour d'Enanihila et de Ranomafana, on compte sur le café pour sortir d'un enclavement dû aux montagnes et au mauvais état des pistes. 

 

MAD Enanihila GE2006

Image GE 2006 : la plupart des toits du petit bourg sont en matériel végétal

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>