Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago

Publié le par Paesaggio

La forteresse de São Filipe fut édifiée en 1585 par le roi du Portugal Filipe I au-dessus de la Ribeira Grande, dans le Sud de l'île de Santiago. Il fallait défendre Cidade Velha contre les pirates anglais et français. Sa restauration a commencé en 1960 et s'est poursuivie depuis 1999.

La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago
La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago
La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago

Voir les commentaires

Flânerie à São Jorge dos Órgãos

Publié le par Paesaggio

On est ici au coeur de l'île de Santiago. Les versants sont abrupts. Et les cimes des montagnes volcaniques ressemblent à une dentition en demande urgente de dentiste. On est loin de bruits de moteur de la ville. Tout est calme. On peut découvrir en pleine montagne un magnifique petit jardin botanique.

Flânerie à São Jorge dos Órgãos
Flânerie à São Jorge dos Órgãos
Sous le grand banyan, des odeurs de clairin : c'est le "grogue" cap-verdien
Sous le grand banyan, des odeurs de clairin : c'est le "grogue" cap-verdien

Sous le grand banyan, des odeurs de clairin : c'est le "grogue" cap-verdien

Le jardin botanique via Google earth

Le jardin botanique via Google earth

Voir les commentaires

Le baobab de Darwin à Trindade, Santiago

Publié le par Paesaggio

Ce baobab (Adansonia digitata L. ou calabaceira) a fait l'objet, dit-on, d'un graffiti lors du passage du Beagles en 1932. Darwin avait alors 21 ans. Les baobabs ont été introduits depuis la côte africaine, il y a plusieurs siècles.

 

Le baobab de Darwin à Trindade, Santiago
Le baobab de Darwin à Trindade, Santiago
Le baobab de Darwin à Trindade, Santiago
Le baobab de Darwin à Trindade, Santiago

Voir les commentaires

Cabo Verde

Publié le par Paesaggio

Cabo Verde
Cabo Verde

La presqu'île du Cap Vert à 600 km de distance, au Sénégal, a donné son nom à ce pays devenu officiellement Cabo Verde à l'ONU. Ce petit archipel de 4 033 km2 compte aujourd'hui environ 530 000 habitants. Une artiste l'a fait un peu connaître : Cesaria Evora, une chanteuse porteuse des traditions cap-verdiennes. Ces terres volcaniques et arides à semi-arides étaient vides d'habitants à l'arrivée des navigateurs portugais. Elles devinrent rapidement terres d'immigration portugaise puis africaine du fait de l'introduction d'esclaves venus du continent. Il en a résulté une culture métis originale, née au creuset de la pauvreté,  à la charnière entre Europe et Afrique.

Des îles volcaniques : ici Fogo vue via Google earth

Des îles volcaniques : ici Fogo vue via Google earth

Voir les commentaires

1 2 3 > >>