Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Katmandou : une forte vulnérabilité à l'aléa séismique

Publié le par Paesaggio

Katmandou : une forte vulnérabilité à l'aléa séismique

Séisme : aIdez les Népalais via Karuna-Shechen, la fondation animée par Matthieu Ricard

Il est difficile de trouver plus vulnérable aux séismes que la populeuse conurbation de la vallée de Katmandou :

- l'aléa séisme fait partie de la vie d'un pays situé à la confrontation (phénomène de subduction) de deux grandes plaques tectoniques ; il y a au Népal au moins un grand séisme par siècle ;

- la vallée est très peuplée : plusieurs millions d'habitants vivant dans des conditions généralement très précaires, de plus intoxiqués par la pollution ; le Népal est un des pays les plus pauvres du monde ;

- l'Etat népalais est un édifice fragile, incapable d'imposer des réglementations à l'ensemble de la population ;

- l'habitat, des immeubles de plusieurs étages, est généralement construit sans respecter les normes antisismiques.

Par chance, le séisme a eu lieu dans la matinée et non la nuit, ce qui a empêché un nombre encore plus grand de victimes.

Katmandou : une forte vulnérabilité à l'aléa séismique
Katmandou : une forte vulnérabilité à l'aléa séismiqueKatmandou : une forte vulnérabilité à l'aléa séismique

Voir les commentaires

Quand Arlac rêve le Verdon

Publié le par Paesaggio

Dans le quartier d'Arlac entre Mérignac et Bordeaux se croisent la voie ferrée qui joint Le Verdon et la ligne A du tramway.

Fontaine d'Arlac
Fontaine d'Arlac
Fontaine d'Arlac
Fontaine d'Arlac
Fontaine d'Arlac

Fontaine d'Arlac

Voir les commentaires

La Cité administrative de Bordeaux

Publié le par Paesaggio

La cité administrative de Bordeaux date des années 70, une époque où on aimait bien l'amiante : la fin des travaux a lieu en 1974. Ce double immeuble culmine à 112 mètres. C'est le bâtiment moderne le plus haut de cette agglomération pauvre en verticales (mises à part la cathédrale et l'église Saint-Michel) qu'est Bordeaux.

La cité administrative vue par Google earth

La cité administrative vue par Google earth

La Cité administrative de Bordeaux
La Cité administrative de Bordeaux
La Cité administrative de Bordeaux
La Cité administrative de Bordeaux

Voir les commentaires

Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)

Publié le par Paesaggio

C'est le 6 août 1945 que la ville d'Hiroshima, centre de commandement militaire situé sur les rives de la Mer Intérieure et peuplé de 350 000 habitants, fut détruite par une explosion nucléaire issue d'un bombardement de l'aviation étasunienne. 75 000 personnes environ furent tuées sur le coup, 175 000 autres moururent pendant les jours et les mois suivants. Aujourd'hui Hiroshima compte plus d'un million d'habitants.

En hommage à Alain Resnais et à Marguerite Duras, voici deux courts passages du monologue inoubliable que l'on entend dans le film en voix-off :

« ... Dévore-moi. Déforme-moi à ton image afin qu'aucun autre, après toi, ne comprenne plus du tout le pourquoi de tant de désir. Nous allons rester seuls, mon amour. La nuit ne va pas finir. Le jour ne se lèvera plus sur personne. Jamais. Jamais plus. Enfin. Tu me tues. Tu me fais du bien. Tu me tues. Tu me fais du bien... »

« Du temps passera. Du temps seulement. Et du temps va venir. Du temps viendra. Où nous ne saurons plus du tout nommer ce qui nous unira. Le nom s'en effacera peu à peu de notre mémoire. Puis, il disparaîtra tout à fait. »

Première édition : 2 mars 2014

Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
Souvenir d'un passage à Hiroshima en 2007

Souvenir d'un passage à Hiroshima en 2007

Voir les commentaires

1 2 > >>