Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #aquitaine tag

Thérèse Desqueyroux. Lieu : Argelouse, Landes

Publié le par Paesaggio

Dans "Thérèse Desqueyroux", le roman de François Mauriac écrit en 1927, il est question du quartier d'Argelouse. Celui-ci n'est pas vraiment localisé sauf qu'il est en pleines landes de Gascogne. L'étymologie indique comme pour Argilas (commune de Salles), un lieu où l'on trouve de l'argile autrefois précieuse dans ce "désert de sable blanc" (construction des maisons, fabrication de briques, poterie).  Il existe au moins deux Argelouse :

  1. un quartier de Saint-Justin avec sa vieille église ;
  2. une commune située dans la Grande Lande.

 

C'est probablement de cette dernière que s'est inspiré le grand écrivain. Mais il a pu également choisir un toponyme commun sans référence à un lieu précis. Mauriac décrit en effet un lieu sans église, ce qui n'est pas le cas ici.

FR Argelouse GE2009

Argelouse de Saint-Justin - Image Google Earth

43°50'N, 00°11'W

FR Argelouse GE2007-Belhade

Argelouse, toute petite commune au sud d'Hostens - Image Google Earth de 2007

44°22'N, 00°33'W

 

Première édition : 3/09/2011

Thérèse Desqueyroux. Lieu : Argelouse, Landes

Voir les commentaires

Un froid plus intense dans les stations landaises : l'effet de clairière sableuse

Publié le par Paesaggio

Un froid plus intense dans les stations landaises : l'effet de clairière sableuse

Dans les Landes de Gascogne, en hiver par nuit claire, on est habitué à constater que les températures réelles sont généralement beaucoup plus basses que celles qui ont été annoncées ou rapportées dans les principales stations météorologiques régionales. Ainsi, le samedi 7 janvier au levée du jour, il faisait à l'aube - 5,3°C à Bordeaux mais - 7,2°C à Cazaux et - 8,6° à Salles.

Il faut d'abord constater qu'en France dans les médias, les valeurs annoncées  qui relèvent de la météorologie priment sur les valeurs réelles (celles que donne le thermomètre et qui relèvent de la climatologie). En fait en France, d'une manière générale, les journalistes se satisfont des annonces et des interprétations qu'ils imposent comme la réalité... comportement qui comme tout le monde peut l'avoir remarqué va bien au delà de la présentation du climat. Ce matin par exemple, meteociel.com indiquait qu'il faisait -7,9°C à Bordeaux à 8 heures (idem à mon thermomètre), ce qui n'empêchait pas les télévisions de passer en boucle que les minima étaient de - 6°C à Bordeaux.

Concernant, le froid plus marqué dans les clairières landaises que dans les vallées de la Garonne et de l'Adour, on lira l'article de Fernand Avila intitulé "Les climats thermiques locaux : Influence du substrat, du relief et de la végétation sur les températures dans des Landes et les plaines du Moyen Adour." Sud-Ouest Européen, 2004, n°18 : 131-142. L'auteur donne toute une série d'exemples établis dans le temps et l'espace sud-landais. Il développe les conséquences des inversions thermiques et note que le sable à la différence de l'eau (lacs landais) ou des limons bon conducteurs (vallée de l'Adour) ne retient pas la chaleur. Au contraire, la canopée de pins maritimes est à l'origine d'un effet de serre. Le phénomène est mis en lumière par l'imagerie satellitaire thermique. On peut parler d'effet de clairière sableuse.

Voir les commentaires

Elaeagnus X ebinggei et passiflore sous le givre

Publié le par Paesaggio

Elaeagnus X ebinggei et passiflore sous le givre
Elaeagnus X ebinggei et passiflore sous le givreElaeagnus X ebinggei et passiflore sous le givre
Elaeagnus X ebinggei et passiflore sous le givre

Voir les commentaires

Coup de froid en forêt

Publié le par Paesaggio

De la cime des arbres...

De la cime des arbres...

Ce 4 janvier 2017, il a fait particulièrement frisquet dans la forêt des Landes de Gascogne. Le froid est descendu progressivement de 0°C après le coucher du soleil du mardi 3, pour atteindre - 4 à - 5°C au petit matin. Dans la journée le thermomètre est très lentement remonté pour atteindre 1°C au niveau du sol en plein après-midi. Les Conifères sont restés figés dans le givre au-delà de trois mètres au-dessus du sol. Au coucher du soleil, la température est repassée en dessous de 0°C. Ces dernières années, ces coups de froid hivernaux, autrefois plus communs et plus sévères, se sont raréfiés ce qui a fait la joie de nombreux petits parasites piqueurs. Ils n'étaient guère à la fête aujourd'hui.

...jusqu'au sous-bois

...jusqu'au sous-bois

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>