Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

« On the Road » de Jack Kerouac (1957)

Publié le par Jean-Michel L.

Quand les grands espaces d'Amérique du Nord parcourus par Jack Kerouac rencontrent la Sologne d'Alain-Fournier :

« J'avais avec moi un livre que j'avais volé à un éventaire d'Hollywood, Le Grand Meaulnes, d'Alain-Fournier, mais je préférais lire le paysage américain que l'on côtoyait. Chaque protubérance, chaque côte, la moindre étendue de terrain intriguait mon désir. Par une nuit d'encre, nous traversâmes le Nouveau-Mexique à l'aube grise... » (Sur la Route, Gallimard, 1960, p. 148)

 

Vernou 2012 JML 072R

Sur la route de Vernou

Voir les commentaires

A la Cité des Castors : "L’Utopie à Pessac" de Jean-Marc Bertineau

Publié le par Jean-Michel L.

44°47’N, 00°40’W

En 1948, en pleine crise du logement, Etienne Damoran, un prêtre-ouvrier, persuade 150 jeunes de construire ensemble une cité-modèle. La Cité des Castors voit le jour quatre ans plus tard. Elle comporte 150 logements d’architecture sommaire mais pourvus d'un bon confort pour l'époque sans parler des petits jardins qui entourent les maisons. C’est le résultat d’un travail associatif au sein du Comité Ouvrier du Logement de Bordeaux. Autour de ce comité s’organise une vraie communauté de gestion "utopiste" à l’origine de services collectifs : eau, tout-à-l’égout, approvisionnement alimentaire, bibliothèque, ciné-club, club sportif, troupe de spectacle, etc. Le COL a disparu et les sociétaires sont devenus propriétaires en 1979. Un documentaire de Jean-Marc Bertineau sort en salle début avril pour relater cette très belle expérience. 

 

FR Pessac Castors 2006 GE100

Image Google Earth de 2006

Gironde mar2012 JML 153

La Maison des Castors et le château d'eau, place Charles Dullin

Gironde mar2012 JML 155

Voir les commentaires

La tuilerie de Pont-Long à Marcilly-en-Villette

Publié le par Jean-Michel L.

Cette tuilerie abandonnée en pleine forêt solognote date de 1860 moment qui vit la disparition de l'habitat à colombage et en torchis. Le site a été choisi en fonction de l'abondance de l'argile. La cuisson, fort gourmande en bois, durait environ une semaine. A proximité deux immenses hangars en bois qui servaient de séchoirs se sont effondrés, faute d'entretien.

 

Sologne Marcilly 2012 JML49RR

Voir les commentaires

Quand les boîtes des PTT étaient bleues...

Publié le par Jean-Michel L.

... cela donnait quelque chose de plus aérien au paysage postal.

 

LaChapAnguillon 2012 JML 030

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>