Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ambatovy ou Madagascar producteur de nickel et de cobalt

Publié le par Jean-Michel L.

En ce mois de novembre 2012 a eu lieu la première exportation de minerai concentré par la société canadienne Sherritt International, sorti de l'usine construite immédiatement au sud de Toamasina (Tamatave).

  • 1) Le minerai est extrait sur 1 300 ha sur les sites d'Ambatovy et d'Analamay près de Moramanga à 1150 mètre d'altitude en pleine forêt pluviale ;
  • 2) il est expédié vers Toamasina au niveau de la mer par une conduite de 220 km sous forme de boue (pulpe) à la vitesse de 800 tonnes par heure, ce qui demande de grands volumes d'eau ;
  • 3) il est concentré à l'acide par livixation dans le complexe industriel de 320 ha aménagé au sud de Toamasina, villages d'Ambalantenina et d'Antanandava ;
  • 4) l'acide est tamponné avec de la chaux importée puis stocké ;
  • 5) le minerai concentré est exporté par le port de Tamatave.

En tout l'investissement, gigantesque à l'échelle du pays, a été d'environ 4,5 milliards d'euros.

On entre aujourd'hui dans une phase cruciale : les aménagements ont fourni de l'emploi à des milliers de travailleurs mais le site d'extraction, l'usine et le port fonctionnent à partir de maintenant avec peu de main d'oeuvre. Déjà des manifestations ont commencé le 12 novembre sous la houlette du TMMAN (Tsy misy miala aketa niany). Pour Madagascar, les retombées de la mine devraient être importants en termes financiers mais, comme pour l'usine du Sud en Nouvelle-Calédonie, la peur d'un désastre environnemental subsiste. Déjà plusieurs fuites de dioxyde de soufre ont eu lieu à l'usine (voir : Tsimok'i Gasikara).

Voir :

Le site officiel "Ambatovy" (en français et en anglais)

Le site de Mining Watch Canada : Une nouvelle histoire d'horreur minière ? Le projet Ambatovy

Tsimok'i Gasikara: (en malgache et en français) : fuite chimique, un mort

madagascar nickel

MAD Ambatovy GE2012

MAD Ambatovy GE2012 140

Ambatovy, 18°50'S, 48°18'E L'extraction du minerai (GeoEye / Google earth, 2011)

MAD Tamatave Ambatovy GE2012 600

Toamasina, 18°12'S, 49°21'E La transformation du minerai (GeoEye / Google earth, 2011).

MAD Tamatave Ambatovy GE2012 100

Toamasina, 18°12'S, 49°21'E Un lotissement pour cadres de l'usine.

Commenter cet article

ando 08/10/2014 15:29

tsara kosa

cão 14/11/2012 05:33


800 t/h, sur 200 bornes ??!!??



Jean-Michel L. 14/11/2012 10:15



Ca paraît beaucoup (presque 20 000 tonnes par jour) mais il s'agit des chiffres officiels. Je suppose que cela va parfois coincer et qu'il faut tenir compte de plusieurs jours d'entretien par an.



dominique 13/11/2012 20:49


Merci pour toutes ces explications et tant de précisions. 2 liens intéressants en plus. 

Jean-Michel L. 14/11/2012 10:22



Je viens d'ajouter un troisième lien (en malgache) et une indispensable carte. En revanche j'ai retiré ma page très alarmiste sur le projet d'extraction de calcaire (destiné à Ambatovy) à Tuléar
qui datait de plus de deux ans : il ne s'est pas fait. La question minière à Madagascar, cruciale,  intéresse beaucoup de monde : j'ai au minimum 100 visites par mois sur ma page consacrée à
QMM.