Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Raketa mena » (oponce rouge), un film d'Hery Rasolo

Publié le par Jean-Michel L.

Le genre Opuntia comprend environ 250 espèces, toutes américaines. On estime que presque une trentaine d'entre elles ont été introduites à Madagascar, certaines il y a plusieurs siècles via l'Arabie ou le Portugal, d'autres plus récemment. Dans la représentation des habitants du Sud-Ouest de Madagascar, elles sont toutes malgaches, sauf une : Opuntia stricta (Haw.) Haw. appelée localement raketa mena (oponce rouge, le mot raketa faisant allusion aux cladodes en forme de raquettes) et considérée comme invasive de l'Androy. Elle l'est de tout le Sud-Ouest mais aussi de l'Australie et de secteurs subarides de l'Afrique australe. En fait cette espèce pionnière, la mieux adaptée à des conditions climatiques subarides et à des sols très pauvres, est une mal-aimée. En 2007, le cinéaste malgache récemment décédé Hery Rasolo en a tiré un documentaire de 52 mn dont on peut voir des extraits sur You Tube et Dailymotion.

 

De nombreuses bêtises ont été répandues à propos de cette plante : elle empoisonnerait le bétail du fait de la présence de glochides sur ses fruits. Or depuis des décennies, les paysans rôtissent systématiquement les oponces avant de les donner au bétail pour faire disparaître épines des tiges et glochides des fruits. Il est vrai que si un zébu affamé s'aventure à manger des oponces, il va en mourir. On dit aussi qu'elle aurait été introduite récemment dans l'Extrême-Sud du côté des plantations de sisal, ce qui est inexact : elle a été décrite dans toute la région dès le XIXe siècle ! Elle serait également responsable de maladies, notamment de coliques ce qui l'oppose aux autres espèces plutôt constipantes.

 

Lire et voir : 

"Comment on mange les cactus à Androka",

"Haies d'oponces à Madagascar"

 

MAD Opuntia 2008 JML 037R

Glochides sur un fruit d'oponce : ce sont de minuscules et très efficaces piquants

Toliara4 JML oct2009 030RR

Opuntia stricta à Tuléar: les fruits sont rouges ce qui est commun à d'autres espèces

Commenter cet article

christian lemenuisiart 17/06/2011 07:29



C'est magnifique mais alors sa pique ! 


A bientôt



Jean-Michel L. 20/06/2011 23:00



Mieux : tsapiky (prononcer : tsa pique, c'est le nom du genre musical en vogue dans le Sud malgache ! )