Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reflets dans un Pavillon d'or (金閣寺 : Kinkakuji)

Publié le par Paesaggio

S'il est bien un lieu mythique dans une ville qui n'en manque pourtant pas, c'est le Temple du Pavillon d'or à Kyôto, sans doute en partie grâce à un des très grands écrivains japonnais, Yukio Mishima (1925-1970). Il écrivit en 1956 un roman  intitulé "Le Pavillon d'or"  à partir d'un évènement célèbre. En juillet 1950, un jeune homme, à la fois moine et étudiant à l’université Otani, mit le feu au Kinkaku-ji qui se consumma entièrement. Cette personne aurait, selon la presse, voulu mourir dans les flammes. Le pavillon a été reconstruit presque aussitôt.

C'est un shogun qui fit construire pour lui vers 1397  à l'orée d'une forêt, ce qui était à l'origine un palais. Mais à sa mort, conformément à ses dernières volontés, ce palais  devint l'une des composantes d'un grand temple Zen de l'école Rinzai. Sur le toit, on peut voir un fenghuang, le « phoenix chinois ».

Le Kinkakuji attire même l'hiver chaque jour des milliers de touristes, sans parler des pélerins lors des Fêtes.

kyoto JMLdec2008 025
kyoto JMLdec2008 024
kyoto JMLdec2008 029

Commenter cet article

Hécate 07/01/2010 21:47


De cet écrivain ,j'avais préféré "L'école de la chair ".
                                                         
votre H.


Paesaggio 08/01/2010 18:11


En fait je ne connaissais que "Le Pavillon d'or"... bien longtemps avant de visiter le lieu. Cela n'a pas changé mais je ne desespère pas.
Bien à vous. JM


Nan 26/12/2009 23:08


mais il me semble les avoir croisé près de mon moulin d'Amsterdam....


Paesaggio 28/12/2009 12:25


Oui, quel hasard, c'était exactement les mêmes filles !