Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages ruraux tag

Paysage de petites herbes

Publié le par Jean-Michel L.

Peu visibles car toutes petites, nous les écrasons sous nos pas sans leur prêter attention. Elles méritent mieux.

 

Veronica Maransin av2011 JML 103R

La fleur de Veronica arvensis

Cerastium semidecandrum Maransin av2011 JML 086R

La pilosité des feuilles de Cerastium semidecandrum

 

Grâce à la Société Linnéenne de Bordeaux !

Voir les commentaires

Les Bois du Vau-Rosé-Continvoir en Gâtine tourangelle

Publié le par Jean-Michel L.

La collection de stéréogrammes de l'IGN (Institut Géographique National) a été initiée à Saint-Mandé par Charles Cazabat au début des années 70. Elle n'a pas eu le succès qu'elle méritait faute d'avoir publié des livrets d'accompagnement pourtant prévus. Elle a cependant permis de former, stéréoscopes de poche sous les yeux, de nombreux photo-interprètes, une qualification de plus en plus rare.

 

"Les Bois du Vau-Rosé-Continvoir" constituent le stéréogramme n°3 de la collection. C'est un des seuls stéréogrammes de la collection à disposer d'un livret dactylographié, centré sur la végétation.

 

Matériel

Il s'agit d'un couple stéréo panchromatique à l'échelle approximative du 1 : 23 000e

Les photos datent du 9 avril 1957 à midi : nous sommes au printemps. 

 

Entre Anjou et Tourraine

Nous sommes aux confins de l’Anjou et de la Tourraine, en limite de Gâtine tourangelle et de Baugeois, au  N.E. de Saumur (feuilles IGN Noyant et Chinon) dans le département de l'Indre et Loire.

 

Climat ligurien

climat tempéré avec influences maritimes (600-700 mm par an, 11°C TM annuel, hivers doux avec coups de froid, étés frais). 

 

Douceur du relief

Entre 47 m au nord et 101 m au SW. On note la dissymétrie des croupes.

 On peut observer deux petites vallées, celles du Chaugeon et  du Vaurosé. 

 

Un morceau de Bassin Parisien

Nous sommes dans le Bassin Parisien.  

Terrains crétacés : "tuffeaux" d'Anjou (Turonien C6) = calcaires, sables quartzeux et placages de sables correspondant aux grès éocènes en discordance (non visibles ici).

 Colluvions sableuses de bas de pente.

 

Une région boisée

Il s'agit d'une vieille région de bois et de landes. Les « darnes » (sorcières) y faisaient autrefois régner la terreur. 

De nombreux Conifères :

- pin sylvestre : essence thermofuge sur sols pauvres en futaie et dans les landes visibles au sud.

- pin maritime : introduit au XIXe , calcifuge, thermophile

- sapin pectiné : introduit - a besoin d'eau - occupe les ubacs. 

- pin noir, douglas Pseudotsuga menziesii introduits.

Et des feuillus :

La chênaie est dominante : chênes pédonculé et rouvre, châtaignier, charme, bouleau, houx, pommier sauvage, merisier, hêtre rare malgré la proche forêt de Chaudelais


Une France rurale pauvre

On est dans une région agricole pauvre, du moins à cette époque. Ce n'est pas le hasard s'il s'agit d'une gatine.

Peu de vigne malgré la proximité de Saumur

Prairies en relation avec l'élevage, cultures de légumes sur terres argileuses

Vergers : pommiers et pruniers. 

Présence d'une scierieen relation avec l'exploitation de la forêt.

 

Quelles évolutions ?

Les images satellitales de 2007 montrent un recul des terres cultivées. Les déprises sont manifestes.

 

IGN Le-Vau-Rosé 002

GE Le Vau 1

GE Le Vau 200m 3

Images Google Earth de 2007

Voir les commentaires

La bonification des marais d'Arborea dans l'Italie mussolinienne

Publié le par Jean-Michel L.

Dans tous les manuels d'histoire, il y a quelques années, à la rubrique Mussolini, on reconnaissait à ce sinistre dictateur un acte positif : la bonification de 1928 à 1938 de grandes zones de marais en Italie. On entendait par là la mise en valeur agricole de ces derniers après drainage. L'exemple le plus célèbre est celui des marais Pontins mais celui des marais de Sardaigne n'est pas moins intéressant.

 

À  Arborea, qui se touve à une trentaine de kilomètres d'Oristano, 3 000 hectares ont été "bonifiés". On est passé de marais maritimes saumâtres, juste bons à servir de "prés salés" pour la gente ovine, à de magnifiques parcelles géométriques, soulignées par des routes, des canaux et des chemins rectilignes bordés de peupliers et d'eucalyptus. Au milieu de l'espace bonifié, on édifia Mussolini, un bourg du nom du dictateur. Depuis le lieu a été rebaptisé en Arborea. On y cultive des céréales, des légumes, des pastèques et de fraises. S'y ajoute la production de vin rouge et de fromage.

 

Aujourd'hui de tels aménagements seraient condamnés de tous bords. Ce qui est dénommé "bonfication" correspond en fait à la destruction de précieux écosystèmes riches en moustiques mais aussi en une multitude d'oiseaux. C'est ainsi que la biodiversité recule.

 

ITA Sardaigne 2006 750m GE2

Image Google Earth, 2006, L =  1000 m

ITA Sardaigne 2006 500m GE3

Image Google Earth, 2006, L = 2 km

ITA Sardaigne 2006 750m GE1

Image Google Earth, 2006, L = 3 km

Voir les commentaires

Ozouer-le-Voulgis, un morceau de Brie à Paris

Publié le par Jean-Michel L.

Dans l'aglomération parisienne, il reste quelques arpents de campagne comme à Ozouer-le-Voulgis, village de 1 700 habitants où prédomine la meulière comme matériau de construction. La belle église Saint-Martin date du XVIe siècle mais un oratoire ("ozouer") y fut édifié bien plus tôt. 

 

Ozouer-le-Voul JML Ao2010 142

Ozouer-le-Voul JML Ao2010 130

Ozouer-le-Voul JML Ao2010 122

La mairie

Ozouer-le-Voul JML Ao2010 127

Une ancienne fabrique

FR Ozouer-GE1 75m

Image Google Earth, L = 300 m

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 > >>