Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages ruraux tag

Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du Gabardan

Publié le par Paesaggio

Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du Gabardan

Tout près de Gabarret et du château de Caumale, se trouve l'église de Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, un lieu magique. Elle daterait du XIe siècle période où elle était rattachée aux moines de Cluny à Eauze (Gers). Le mur-clocher serait du XVIe.

Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du GabardanSaint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du Gabardan
Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du GabardanSaint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du Gabardan
Saint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du GabardanSaint-Jean-Baptiste d'Escalans, église fortifiée du Gabardan
Le château de Caumale

Le château de Caumale

Voir les commentaires

Gabarret, capitale du Gabardan

Publié le par Paesaggio

Les arènes de Gabarret

Les arènes de Gabarret

Il est des villages jouissant d'un incontestable charme. Aux confins des Landes et du Gers, sur les terres d'Armagnac, Gabarret en fait partie. Ce fut le centre d'un territoire de chasse apprécié d'Henri IV mais la région fut ravagée par les guerres de religions. Témoigne du passé la jolie Maison du Gabardan (XVe) qui sert d'Office du tourisme et où on peut découvrir vieux armagnacs et flocs du terroir. Le potentiel touristique est en effet sous-exploité, le village accueillant surtout des curistes de la toute proche station de Barbotan-les-Thermes. Autrefois on pouvait prendre le train pour aller jusqu'à Mont-de-Marsan (50 km). Aujourd'hui on assiste aux courses de vaches landaises ou on se promène sur la voie verte qui succède au rail. Cela ne suffira malheureusement pas à repeupler le Gabardan.

Gabarret, capitale du Gabardan
Gabarret, capitale du GabardanGabarret, capitale du Gabardan
Gabarret, capitale du GabardanGabarret, capitale du Gabardan
Gabarret, capitale du GabardanGabarret, capitale du Gabardan

Voir les commentaires

Cambodge : au secours de l'avifaune... et des agriculteurs

Publié le par Paesaggio

Cambodge : au secours de l'avifaune... et des agriculteurs

Même ancienne (1998), cette affiche montre l'intérêt que la communauté internationale (l'Union européenne ici) montre aux oiseaux du Tonlé Sap. Il vaudrait mieux s'occuper des hommes, répliqueront certains. Justement nous montre l'affiche, en sauvegardant certains oiseaux, on améliore la condition humaine.

Voir les commentaires

La Châtaigneraie, au pied du Cantal

Publié le par Paesaggio

Au pied du volcan (éteint)

Au pied du volcan (éteint)

A l'origine, il s'agit d'une région forestière couverte de hêtraies et de landes sur substrat acide (granites et schistes), située entre 400 et 900 mètres d'altitude, soumise à un climat pluvieux sub-montagnard atlantique. Le modelé aux vallées bien incisées présente de rares boules granitiques. Le châtaignier y a été introduit, probablement assez tardivement. Aujourd'hui cette région a été largement défrichée : les châtaigniers ne sont plus le fondement de l'économie rurale ; l'élevage (viande et lait) a pris la relève avec la fabrication de fromages comme le cantal.

Références :

MEYNIER A., 1931.  A travers le Massif Central: Ségalas, Levézou, Châtaigneraie. Aurillac, USHA, 490 p.. 

PITTE J.-R., 1986. Terres de Castanide. Hommes et paysages du châtaignier de l'Antiquité à nos jours, Fayard, 480 p.

La Châtaigneraie, au pied du CantalLa Châtaigneraie, au pied du Cantal
La Châtaigneraie, au pied du Cantal
La Châtaigneraie, au pied du CantalLa Châtaigneraie, au pied du Cantal

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>