Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages patrimoniaux tag

La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago

Publié le par Paesaggio

La forteresse de São Filipe fut édifiée en 1585 par le roi du Portugal Filipe I au-dessus de la Ribeira Grande, dans le Sud de l'île de Santiago. Il fallait défendre Cidade Velha contre les pirates anglais et français. Sa restauration a commencé en 1960 et s'est poursuivie depuis 1999.

La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago
La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago
La forteresse de São Filipe, Ribeira Grande, Santiago

Voir les commentaires

Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles

Publié le par Paesaggio

C'est à Versailles que s'achève notre visite en vue du ciel des jardins à la française. Il s'agit d'un des lieux les plus célèbres concernant ce type d'aménagement.

Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles
Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles
Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles
Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles
Jardins à la française en vue satellitaire 4 - Versailles

Voir les commentaires

Rasa et les Centovalli, Tessin

Publié le par Paesaggio

Les Centovalli (100 vallées) est une une petite région montagnarde tessinoise qui débouche à Locarno au nord du Lac Majeur. On y parle italien ce qui semble logique car le territoire est enserré par l'Italie : Domodossola à l'Ouest, Verbania au Sud. C'est dans un des nombreux villages à forte valeur patrimoniale des Centovalli, Rasa, que j'ai passé un mois d'été il y a bien longtemps. On accède à Rasa en prenant un téléphérique à Verdasio, à côté de la gare ferroviaire. Rasa semble être resté un village sans voiture. Les plus courageux peuvent atteindre à pied la ligne de crête où, par beau temps, le souffle coupé, on peut admirer le lac.

Rasa et les Centovalli, Tessin
Rasa et les Centovalli, Tessin
La gare de Verdasio vue de Google earth

La gare de Verdasio vue de Google earth

Le contexte _ Le village
Le contexte _ Le village

Le contexte _ Le village

Voir les commentaires

Ouvéa, « l'île la plus proche du Paradis » de Katsura Morimura

Publié le par Paesaggio

carte, couverture du livre, image satellitaire GE
carte, couverture du livre, image satellitaire GE
carte, couverture du livre, image satellitaire GE

carte, couverture du livre, image satellitaire GE

Katsura Morimura, qui était née en 1940, s'est suicidée le 27 septembre 2004 à Nagano. Fin bien triste pour cette écrivain japonaise qui avait fait connaître au monde entier l'île d'Ouvéa (et non l'île des Pins !) en publiant en 1966 un roman intitulé 天国にいちばん近い島 Tengoku ni Ichiban Chikai Shima c'est à dire L'île la plus proche du Paradis. Il fit l'objet d'un film quelques années plus tard en 1984. Différence de représentation : pour la plupart des Français, Ouvéa est l'île des évènements tragiques de mai 1988. Pourtant cet atoll basculé des îles Loyauté qui s'étend autour d'un magnifique lagon sur 132 km2 mérite la publicité qui lui est faite. C'est un véritable joyau peuplé d'un peu plus de 3 000 habitants extrêmement hospitaliers, en dépit du "qu'en dit-on". Pour le géomorphologue, c'est aussi un paradis grâce aux célèbres encoches marines de la falaise de Lekine. Ces dernières marquent les étapes du basculement de l'île.

 

Référence : Mathias Faurie, 2011. Ouvéa : le sanctuaire kanak.Dynamiques patrimoniales et recompositions territoriales en Nouvelle-Calédonie. Thèse de Géographie, Paris-Sorbonne, Prodig, 502 p.

 

Première édition : 12 octobre 2011

NC Ouvea 2001 JML11

Le pont de Mouli

NC Ouvea 2001 JML13R

Les falaises de Lekine

NC Ouvea 2001 JML14

Les eaux claires du lagon

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>