Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages patrimoniaux tag

Beauregard quercinois, un enchantement

Publié le par Paesaggio

La mairie

La mairie

Voilà une magnifique petite bastide du Moyen-âge, correspondant à une commune de 240 habitants s'étendant sur une quinzaine de km². Elle est connue pour sa halle couverte de lauzes et ses dolmens. Le charme des maisons et du village agissent sur le visiteur. Nous avons été subjugués par l'accueil de Monsieur le Maire, rencontré par hasard, qui nous a fait visiter la mairie, ainsi que par le caractère chaleureux des habitants de Beauregard.

Carte de localisation + images satellitaires de Beauregard via Google earth
Carte de localisation + images satellitaires de Beauregard via Google earthCarte de localisation + images satellitaires de Beauregard via Google earth

Carte de localisation + images satellitaires de Beauregard via Google earth

Beauregard quercinois, un enchantementBeauregard quercinois, un enchantement
Beauregard quercinois, un enchantement
Beauregard quercinois, un enchantementBeauregard quercinois, un enchantement

Voir les commentaires

Sur le causse de Limogne, Escamps

Publié le par Paesaggio

Sur le causse de Limogne, Escamps

Escamps est le nom d'une commune quercinoise d'environ 200 habitants, située au sud de l'entaille de la vallée du Lot. C'est sur cette dernière que se trouve les deux lieux les plus connus des environs de ce village : Saint-Cirq-Lapopie et plus en aval, Cahors. Escamps est représentatif de la vie sur le causse de Limogne : établissement humain très ancien à proximité de points d'eau, économie pastorale ovine et caprine autrefois prospère, aujourd'hui en panne, déprise agricole, magnifique patrimoine architectural et paysager en pays calcaire, tourisme de séjour au poids économique assez médiocre... Il faut y ajouter l'exploitation ancienne de phosphatières. La population a dépassé 500 habitants au XVIIIe et au XIXe siècle pour tomber à 114 habitants en 1999. Aujourd'hui la commune est à la périphérie de la mouvance économique de Toulouse-Montauban. La création volontariste d'un bistrot-boutique animé par des jeunes donne à Escamps un nouvel élan démographique.

Image satellitaire mise à disposition par Google earthImage satellitaire mise à disposition par Google earth
Image satellitaire mise à disposition par Google earth

Image satellitaire mise à disposition par Google earth

Vieux puits (grande sompe) et gariottesVieux puits (grande sompe) et gariottes

Vieux puits (grande sompe) et gariottes

Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)

Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)

Vieux murs issus de l'épierrage des champsVieux murs issus de l'épierrage des champs
Vieux murs issus de l'épierrage des champs
Vieux murs issus de l'épierrage des champsVieux murs issus de l'épierrage des champs

Vieux murs issus de l'épierrage des champs

Maisons
MaisonsMaisons

Maisons

Voir les commentaires

Seyssel, villes-frontière : un pont qui sépare

Publié le par Paesaggio

Seyssel, villes-frontière : un pont qui sépare

Seyssel marque un double point sur le Rhône, l'ancienne frontière entre la France et la Savoie. D'un côté Seyssel (Haute-)Savoie, commune de 2 400 habitants, de l'autre Seyssel Ain, commune d'un millier d'habitants. D'un côté les Alpes, de l'autre le Jura. Sur le photogénique pont construit en 1838 sous la protection de Sainte-Marie des bateliers, il est permis de circuler, mais à 10 km/h.

Seyssel, villes-frontière : un pont qui sépare
Seyssel, villes-frontière : un pont qui sépare
Seyssel, villes-frontière : un pont qui sépare

Voir les commentaires

Bassoues, une bastide qui vaut le détour

Publié le par Paesaggio

Bassoues, une bastide qui vaut le détour

Bassoues est assurément un des plus beaux villages du Gers, valant bien mieux que le "intéressant, n'est-ce pas ?" du Michelin : Bassoues vaut un détour, à cause de son donjon du XIVe de 43 mètre de haut avec vue imprenable sur les Pyrénées mais surtout de sa vieille halle de bois. Voilà une petite bastide bien sympatique  qui nous ramène vers le passé sous la protection de Saint-Fris, le neveu de Charles Martel.

La rue principale passe sous la halle
La rue principale passe sous la halle

La rue principale passe sous la halle

Bassoues sur Google earth

Bassoues sur Google earth

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>