Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages miniers tag

Donetsk, capitale du Donbass

Publié le par Paesaggio

L'agglomération de Donetsk compte environ 1 800 000 habitants. C'est une grande ville industrielle et on peut même la considérer comme la capitale économique de l'Ukraine.

Vous trouverez ici quelques images satellitaires caractéristiques issues de Google earth.

Voir Donbass.

Donetsk, capitale du Donbass
La cathédrale de la Transfiguration

La cathédrale de la Transfiguration

Habitat urbain et forêt

Habitat urbain et forêt

Terril érodé par des barrancos

Terril érodé par des barrancos

Coexistence de la mine et de l'agriculture.... comme dans le Nord de la France

Coexistence de la mine et de l'agriculture.... comme dans le Nord de la France

Déprise industrielle : la crise est là

Déprise industrielle : la crise est là

Centre ville de Donetsk

Centre ville de Donetsk

Le stade du Chakhtar Donetsk, un des trois grands clubs locaux

Le stade du Chakhtar Donetsk, un des trois grands clubs locaux

Voir les commentaires

Catastrophes écologiques à répétition à Goro Nickel (Nouvelle-Calédonie)

Publié le par Jean-Michel Lebigre

Ce n'était malheureusement pas un poisson d'avril. Il ya un peu plus de 5 ans, le 1er avril 2009, l'usine de Goro Nickel appartenant à la multinationale minière brésilienne Vale a déversé des milliers de litres d'acide sulfurique à 98% dans le creek de la baie Nord de Prony. Pourtant pendant les années qui ont précédé la construction de cette usine, les responsables de cette société et la majorité des politiques calédoniens ont répété qu'un tel accident était impossible. Il est important de savoir que le site terrestre où se trouve cette usine et la baie toute proche sont un "spot" mondial de la biodiversité avec un nombre incroyable de plantes et d'animaux endémiques. Sur les photos, on peut voir l'usine expérimentale et quelques aspects du magnifique littoral de la baie Nord non loin du site industriel. C'était avant la catastrophe !

L'image Google Earth montre une partie du site en 2004 avant la construction de l'usine. On peut y opposer des secteurs couverts de maquis minier ou de forêt à des espaces érodés marqués par de profonds ravinements. Maquis minier et forêt se développent sur les cuirasses qui couvrent le massif de péridotites.

On trouvera toutes les informations utiles à propos de cette catastrophe sur le site de la Coordination de Défense du Sud (CoDefSud) : link http://codefsud.blogspot.com/

L'accident qui vient d'arriver ce 7 mai 2014 est sans doute le plus grave depuis avril 2009 : officiellement environ cent mètres cubes de l’effluent de l’usine, stockés dans un bassin de rétention contenant de l'eau de pluie, de l’acide chlorhydrique, des solvants et des métaux, se sont déversés dans ce même creek de la baie Nord Prony. L'usine est de nouveau condamnée à s'arrêter.

Autres accidents importants :

  • avril 2010 – effondrement d’une colonne d’extraction contenant une solution d’acide chlorhydrique et de solvants ;
  • mai 2012 – fuite d’acide sur l’unité de production d’acide sulfurique. Arrêt de l’usine plusieurs semaines ;
  • novembre 2013 – rupture de Grand Tuyau marin qui rejette l’effluent de l’usine au large.

Lire l'article d'Anne Pitoiset dans Les Echos.

 

Sur les paysages du Sud et l'usine, un mémoire a été rédigé en 2007 :

Géraldine Lefranc, 2007, La problématique paysagère autour de Goro Nickel. Université de la Nouvelle-Calédonie, Master « Développement territorial et aménagement du territoire », mémoire M1, 82 p.





Première édition : 8 avril 2009

 

Voir les commentaires

Nouméa insolite

Publié le par Paesaggio

Du côté de chez Jules Ferry

Dans le centre-ville de Nouméa, le quai Jules Ferry reçoit les quelques paquebots qui sillonnent le Pacifique sud-occidental et les navires plus petits qui relient la capitale calédonienne aux îles et à l'usine de Goro. C'est Paul Coffyn qui à partir de 1855 dressa les plans de la ville d'alors. Le littoral qui fait face à l'île Nou fût alors artificialisé grâce à d'importants remblais qui recouvrirent des marécages et des mangroves. Une colline, la butte Conneau, fût même arasée à cet effet. Du quai, on aperçoit les collines encore arborées qui dominent ce centre.

Photos de l'auteur
Photos de l'auteur Photos de l'auteur
Photos de l'auteur Photos de l'auteur

Photos de l'auteur

Nouméa vue par Google earth

Nouméa vue par Google earth

Doniambo (Nouméa) : l'Europa dans l'usine

Doniambo c'est le lieu où la SLN (la Société Le Nickel) a implanté son usine de traitement du minerai de nickel, la grande richesse calédonienne. Comme nous l'avons vu dans la page précédente, cette usine est le coeur palpitant et rougeoyant de Nouméa. La meilleure preuve : cette entrée d'un paquebot dans l'usine ? En fait, rares sont les bateaux de croisière, comme l'Europa de l'Hapag-Lloyd ce 16 février 2008, qui passent par la Grande Rade entre Doniambo et Nouville. La grande majorité va directement à la baie de la Moselle. Dans très peu de temps Doniambo aura au moins deux concurrentes, l'usine de Goro Nickel, plantée dans le maquis minier à l'Extrême-Sud de la Grande Terre et celle de KNS entre Voh et Koné en Province Nord. Photos prises de la péninsule de Ducos.

Nouméa insoliteNouméa insolite
Nouméa insoliteNouméa insolite

Paysage industriel au quotidien

Un paysage n'a que les valeurs que nous lui donnons. Nouméa, dont une des fonctions majeures est industrielle, refuse depuis quelques années ce statut originel de ville industrielle lui préférant celui, très récent, de « riviera ». Certes toutes ces fumées ne sont guère bonnes pour la santé, tous ces remblais posent problèmes mais qui pourra affirmer que dans l'absolu cela est laid, et que ces cheminées sont moins esthétiques que la plupart de ces immeubles modernes imposés par des architectes nouméens qui portent bien mal leur nom ?

Photos de l'auteur et image Google earth
Photos de l'auteur et image Google earthPhotos de l'auteur et image Google earth
Photos de l'auteur et image Google earth

Photos de l'auteur et image Google earth

La Vallée-du-Tir

La Vallée-du-Tir (22°15'S, 166°26'E) est l'un des plus vieux quartiers de Nouméa. On y observe une forte densité de maisons coloniales qui ont survécu aux démolitions. Ce quartier aux allures de gros village, dans lequel s'inscrivent quelques parcelles de cultures vivrières, est en voie de réhabilitation grâce à des opérations menées par la municipalité. Située à proximité de l'usine de traitement du minerai de nickel par la SLN à Doniambo, la Vallée-du-Tir est malheureusement marquée par l'impact des fumées.

Photos de l'auteur
Photos de l'auteur
Photos de l'auteur
Photos de l'auteur

Photos de l'auteur

Habitat social à Nouméa

Dans le Sud-ouest du Pacifique, la Nouvelle-Calédonie apparaît comme un havre de prospérité au sein de l'arc d'instabilité formé par la Mélanésie. Le développement ces dernières années d'un habitat social en milieu urbain y constitue un phénomène majeur. Cet effort reste malgré tout insuffisant. On verra sur les photos suivantes, des immeubles construits récemment par la SIC (Société Immobilière Calédonienne) à Magenta, un des quartiers de Nouméa. Grâce à la présence de logements dits "intermédiaires", non subventionnés, on y pratique la mixité sociale, ce qui ne va pas sans problèmes. Les actes d'incivilité sont de plus en plus nombreux en provenance d'une petite partie de la jeunesse déracinée qui s'est installée ici et forgée une solide mentalité d'assistée. Ils condamnent malheureusement l'expérience. Les paysages qu'on voit ici ressemblent au désastreux article du Monde du 19 avril 2008 intitulé "Les métros débarquent sur le Caillou" : ils cachent la réalité sous une montagne de bluff.

Photos de l'auteur et image Google earthPhotos de l'auteur et image Google earth
Photos de l'auteur et image Google earth

Photos de l'auteur et image Google earth

Voir les commentaires

Exploitation de chabasite à Sorano, Toscane

Publié le par Paesaggio

La chabasite est un tectosilicate de la famille des zéolites, lié au volcanisme. Il fut découvert en 1792 par Bosc d'Antic, un Français. En France, on en trouve à Murat dans le Cantal et à Yssingeaux en Haute-Loire. Mais c'est d'Italie que vient la découverte la plus prometteuse : cette roche capture l'azote ammoniacal, ce qui permet de supprimer les odeurs du lisier et de limiter les pollutions aux nitrates qui sont devenues le fléau des élevages de porcs en Bretagne... et ailleurs. En Toscane, on exploite la chabasite à Sorano. Les expérimentations entreprises en Toscane sont prometteuses et les réserves abondantes. On peut même compléter l'alimentation des porcs avec de la poudre de chabasite. Non seulement elle est appréciée par ces animaux domestiques mais encore provoque-t-elle un miraculeux bouleversement d'odeur !

Village et carrière (mine) de Sorano, 42°41'N, 11°43'E

Village et carrière (mine) de Sorano, 42°41'N, 11°43'E

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>