Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages a la une tag

Vanuatu (ex-Nouvelles-Hébrides)

Publié le par Paesaggio

Vanuatu (1) vient d'être touché par un cyclone tropical destructeur. L'aide de la France et de la Nouvelle-Calédonie peut s'organiser à partir de Nouméa, le port le plus proche. Vous pouvez y participer.

En bref :

  • - Surface: 12 189 km2 - Un archipel étiré sur 900 km de long ;
  • - 83 îles dont 70 habitées.
  • - Population: 206 000 habitants (2004)
  • - Nombre de langues : 113 (certaines langues ont déjà disparu, faute de locuteurs)
  • - Langues officielles : bislama, français, anglais
  • - Principales poductions : viande bovine, copra, kava, santal, cacao
  • - Un ancien condominium franco-britannique.

Bibliographie sommaire

  • Bonnemaison, J., 1997.- Les fondements géographiques d’une identité. L’archipel du Vanuatu. Essai de géographie culturelle. ORSTOM Editions, Tome 1 : L’arbre et la pirogue. Tome 2 : Les gens des lieux. Histoire et géosymboles d’une société enracinée : Tanna. 562 p.
  • Chanteraud A., 2001.- La saga du kava du Vanuatu à la Nouvelle-Calédonie, 2001, 288 p.
  • Cillaurren, E. ; David, G. ; Grandperrin, R., 2001.- Atlas des pêcheries côtières de Vanuatu : un bilan décennal pour le développement. Paris, IRD, 256 p., 1 CD http://www.bondy.ird.fr/carto/atlas_vanuatu/vanuatu/p_garde_fr.htm
  • Guiart, J., 1972.- Les Nouvelles-Hébrides. In : "Encyclopédie de la Pléiade, Ethnologie régionale 1 : Afrique, Océanie", sous la direction de Jean Poirier, 1150-1173.
  • Quantin P., 1975.- Archipel des Nouvelles-Hébrides : sols et quelques données du milieu naturel. Ambrym, Aoba, Maewo, Pentecôte. Notice explicative des cartes. ORSTOM, 51 p.
  • Weightman, B., 1989.- Agriculture in Vanuatu, a historical review. Cheam, The British friends of Vanuatu, 320 p.

(1) en principe, il n'ya pas d'article.

Un point dans l'immensité océanienne
Un point dans l'immensité océanienne

Un point dans l'immensité océanienne

Vanuatu : un volcanisme actif, facilement observable à Tanna. Risques sismiques er cycloniques très élevés.
Vanuatu : un volcanisme actif, facilement observable à Tanna. Risques sismiques er cycloniques très élevés.

Vanuatu : un volcanisme actif, facilement observable à Tanna. Risques sismiques er cycloniques très élevés.

Un archipel à forts aléas naturels

  • - un morceau de la « ceinture de feu » : secteur de volcanisme et de séismes (6000 secousses/an) ;
  • - un arc récent longé par une fosse de 9 000 m (fosse des Nouvelles-Hébrides);
  • - à la frontière instable de la plaque Pacifique et de la plaque indo-australienne dérivant vers l’est; la subduction est un facteur d’aléas;
  • - début du volcanisme à la fin de l’Oligocène. Deux grandes phases au Miocène suivie d’une autre à la charnière Pliocène / Pleistocène.

Quelles îles ?

  • les îles-volcans : 1) des édifices simples : Lopevi (cône de 1413 m), Mere Lava (1030 m), pas de récifs sur les appareils récents;  2) des édifices complexes : Ambae, Ambrym, Gaua, Tanna, Erromango, Aneityum, Epi; on y trouve quelques récifs soulevés;
  • les îles-décombres : exemple des îles Sheperd = reliques de volcans explosés;
  • les îles à éclipse : volcans sous-marins ex : entre Epi et Lopevi;
  • les îles-horsts de la dorsale orientale : Maewo, Pentecôte;
  • fractures NS – exhaussement de sédiments marins : terrasses coralliennes + 20 m, canyons;
  • les îles-continents de la dorsale occidentale : Santo, Malakula, Efate;
  • plateaux calcaires et terrasses marines soulevées, volcanisme ancien, relief de faille;
  • les îles basses : Aniwa, Rowa : atolls.

Un climat chaud et humide différentié entre Nord et Sud

  • 3°3 d’écart entre les moyennes, le Nord étant plus chaud avec de moindre amplitudes
  • 26° à Navua Lava, 23°3 à Anatom ;
  • des précipitations plus fortes au Nord à situation semblable ;
  • 4 090 mm à Vanua Lava, 3 107 mm à Luganville (Santo), 1 628 mm à Isangel (Tanna).

Aléas climatiques

  • Influence d’El Nino : sécheresses très marquées;
  • Cyclones : 1 et demi par an en moyenne : famines anciennes liées aux destructions, destructions des plantations des colons français d’Epi en 1920.
Vanuatu : une civilisation océanienne encore authentique; la Coutume y est vivante.
Vanuatu : une civilisation océanienne encore authentique; la Coutume y est vivante.

Vanuatu : une civilisation océanienne encore authentique; la Coutume y est vivante.

Voir les commentaires

Bordeaux place de la Victoire : « Toutes en moto »

Publié le par Paesaggio

Quand la Victoire se teinte de rose, ce 8 mars. Pas question de relancer des polémiques de genre : les motards avaient leur place près des motardes.

Bordeaux place de la Victoire : « Toutes en moto »
Bordeaux place de la Victoire : « Toutes en moto »
Bordeaux place de la Victoire : « Toutes en moto »
Bordeaux place de la Victoire : « Toutes en moto »

Voir les commentaires

Damasak au bord du Komadugu au Nigéria

Publié le par Paesaggio

Le début du mois de mars 2015 a été marqué par une défaite majeure de Boko Haram face aux troupes tchadiennes. Là où les troupes nigérianes ont été jusqu'à présent incapables de résister à ce groupe islamiste sanguinaire, l'armée tchadiennne a montré comme au Mali toute son savoir-faire. Damasak est une ville sahélienne nigériane située face à la frontière entre Nigéria et Niger ; elle était tombée entre les mains de Boko Haram.

Damasak (imagerie satellitaire 2011). Sur la carte, au NE du Nigéria, on voit les deux régions les plus marquées par les exactions de Boko Haram. Le lac Tchad est devenu une vaste région de marais et de nappes d'eau résiduelles.
Damasak (imagerie satellitaire 2011). Sur la carte, au NE du Nigéria, on voit les deux régions les plus marquées par les exactions de Boko Haram. Le lac Tchad est devenu une vaste région de marais et de nappes d'eau résiduelles.

Damasak (imagerie satellitaire 2011). Sur la carte, au NE du Nigéria, on voit les deux régions les plus marquées par les exactions de Boko Haram. Le lac Tchad est devenu une vaste région de marais et de nappes d'eau résiduelles.

Voir les commentaires

Marioupol avant la guerre

Publié le par Paesaggio

Marioupol est une ville de l'oblast de Donetsk en Ukraine. Elle ne fait pas partie du bassin du Donbass. C'est un port de la mer d'Azov peuplé d'environ 500 000 habitants. L'influence ancienne des Grecs exilés à la suite de l'établissement des Turcs en Crimée (fin du XVIIIe siècle) y est sensible. Marioupol est un centre stratégique au centre d'un triangle Donbass, Crimée, Rostov. C'est aussi le débouché du Donbass sur la mer.

 

Première édition : 11 sept. 2014

Plan sommaire de Marioupol

Plan sommaire de Marioupol

Images satellitaires via Google earth : 1. Le centre, 2. Le complexe sidérurgique, 3. Le port.
Images satellitaires via Google earth : 1. Le centre, 2. Le complexe sidérurgique, 3. Le port.
Images satellitaires via Google earth : 1. Le centre, 2. Le complexe sidérurgique, 3. Le port.

Images satellitaires via Google earth : 1. Le centre, 2. Le complexe sidérurgique, 3. Le port.

Mise en place d'un point de contrôle (check-point) à l'entrée est de la ville - mai puis septembre 2014
Mise en place d'un point de contrôle (check-point) à l'entrée est de la ville - mai puis septembre 2014

Mise en place d'un point de contrôle (check-point) à l'entrée est de la ville - mai puis septembre 2014

Toute proche, la Russie montre ses muscles (Google earth) : 1. Taganrog juillet 2012, 2. Rostov, juillet 2014.
Toute proche, la Russie montre ses muscles (Google earth) : 1. Taganrog juillet 2012, 2. Rostov, juillet 2014.

Toute proche, la Russie montre ses muscles (Google earth) : 1. Taganrog juillet 2012, 2. Rostov, juillet 2014.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>