Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #paysages a la une tag

Catastrophes écologiques à répétition à Goro Nickel (Nouvelle-Calédonie)

Publié le par Jean-Michel Lebigre

Ce n'était malheureusement pas un poisson d'avril. Il ya un peu plus de 5 ans, le 1er avril 2009, l'usine de Goro Nickel appartenant à la multinationale minière brésilienne Vale a déversé des milliers de litres d'acide sulfurique à 98% dans le creek de la baie Nord de Prony. Pourtant pendant les années qui ont précédé la construction de cette usine, les responsables de cette société et la majorité des politiques calédoniens ont répété qu'un tel accident était impossible. Il est important de savoir que le site terrestre où se trouve cette usine et la baie toute proche sont un "spot" mondial de la biodiversité avec un nombre incroyable de plantes et d'animaux endémiques. Sur les photos, on peut voir l'usine expérimentale et quelques aspects du magnifique littoral de la baie Nord non loin du site industriel. C'était avant la catastrophe !

L'image Google Earth montre une partie du site en 2004 avant la construction de l'usine. On peut y opposer des secteurs couverts de maquis minier ou de forêt à des espaces érodés marqués par de profonds ravinements. Maquis minier et forêt se développent sur les cuirasses qui couvrent le massif de péridotites.

On trouvera toutes les informations utiles à propos de cette catastrophe sur le site de la Coordination de Défense du Sud (CoDefSud) : link http://codefsud.blogspot.com/

L'accident qui vient d'arriver ce 7 mai 2014 est sans doute le plus grave depuis avril 2009 : officiellement environ cent mètres cubes de l’effluent de l’usine, stockés dans un bassin de rétention contenant de l'eau de pluie, de l’acide chlorhydrique, des solvants et des métaux, se sont déversés dans ce même creek de la baie Nord Prony. L'usine est de nouveau condamnée à s'arrêter.

Autres accidents importants :

  • avril 2010 – effondrement d’une colonne d’extraction contenant une solution d’acide chlorhydrique et de solvants ;
  • mai 2012 – fuite d’acide sur l’unité de production d’acide sulfurique. Arrêt de l’usine plusieurs semaines ;
  • novembre 2013 – rupture de Grand Tuyau marin qui rejette l’effluent de l’usine au large.

Lire l'article d'Anne Pitoiset dans Les Echos.

 

Sur les paysages du Sud et l'usine, un mémoire a été rédigé en 2007 :

Géraldine Lefranc, 2007, La problématique paysagère autour de Goro Nickel. Université de la Nouvelle-Calédonie, Master « Développement territorial et aménagement du territoire », mémoire M1, 82 p.





Première édition : 8 avril 2009

 

Voir les commentaires

Malbork, l'ancienne Marienburg en Poméranie

Publié le par Paesaggio

54°02'N, 19°01'E

Malbork, ville polonaise depuis 1945, devenue symbole de l'amitié franco-polonaise, correspond à l'ancienne forteresse teutonique de Marienburg fondée au XIIIe siècle. Ce fut même la capitale de l'empire teutonique. Elle est située non loin du grand port de Gdansk sur la Baltique et de l'enclave russe de Kaliningrad. Cette ville marchande, longtemps habitée par une importante communauté juive, souffrit beaucoup pendant la Seconde guerre mondiale.

La forteresse en 2010 vue par Google earth

La forteresse en 2010 vue par Google earth

La campagne de Poméranie. On est tout près de la Mazurie où Roman Polanski signa son "Couteau dans l'eau"

La campagne de Poméranie. On est tout près de la Mazurie où Roman Polanski signa son "Couteau dans l'eau"

L'aéroport de Malbork

L'aéroport de Malbork

Voir les commentaires

Odessa entre Bessarabie, Moldavie et Transnistrie

Publié le par Paesaggio

Elle est connue pour ses escaliers et la célèbre scène du landau du Cuirassé Potemkine (reprise notamment par Gotlib!) ; elle a été fondée en 1794 par des militaires russes ; son nom fait référence à l'Odyssée et à Ulysse ; elle a été marquée par d'abominables massacres de Juifs par les Roumains d'Antonescu en 1941 ; c'est un grand port de la Mer Noire. Quelle est cette ville ? C'est Odessa.

Cette ville ukrainienne d'un million d'habitants aux influences architecturales françaises a été bâtie sur une terre où Scythes, Daces, Huns, Polonais, Lituaniens, Tatars, Turcs ottomans, Russes et Roumains se sont succédés.

Odessa est une ville-carrefour entre cette partie de la Bessarabie dénommée Boujaka très marquée par la domination tatar jusqu'au XVIIIe siècle, par la Moldavie toute proche et par la Transnistie au sens exact du terme, c'est à dire les régions située sur la rive gauche du Dniestr et au sud de la Podolie, non pas la seule petite région moldave occupée par l'armée russe (en vert sur la carte). Les frontières n'y ont pas cessé de fluctuer lors du XIXe et de la première moitié du XXe siècle.

Aujourd'hui, Odessa est au coeur d'une région explosive à la marge d'une Union Européenne qui croit imprudemment que la paix est un bien définitivement acquis. D'autres qui raisonnent comme au XIXe ou en phase avec les grands dictateurs du XXe siècle souhaitent lui faire payer cher ce qui leur semble une incroyable erreur.

Odessa entre Bessarabie, Moldavie et Transnistrie
Odessa vue par Google earth
Odessa vue par Google earth

Odessa vue par Google earth

Odessa et sa région vus par Google earth : 1- chargement de minéraliers à Bilyari, 2- champs, 3- Le lido du liman du Dniestr
Odessa et sa région vus par Google earth : 1- chargement de minéraliers à Bilyari, 2- champs, 3- Le lido du liman du Dniestr
Odessa et sa région vus par Google earth : 1- chargement de minéraliers à Bilyari, 2- champs, 3- Le lido du liman du Dniestr

Odessa et sa région vus par Google earth : 1- chargement de minéraliers à Bilyari, 2- champs, 3- Le lido du liman du Dniestr

Voir les commentaires

La Moldavie malade de la Transnistrie

Publié le par Paesaggio

La Moldavie ou Moldova est un petit pays d'Europe orientale s'étendant sur 33 800 km2 et comptant environ 3 600 000 habitants. Créée par Staline, la Moldova faisait autrefois partie de l'Union Soviétique mais réclame aujourd'hui son rattachement à l'Union Européenne. Ses habitants parlent majoritairement le roumain mais il ne faut pas oublier de nombreuses minorités ayant bien conservé leurs traditions : Ukrainiens, Gagaouzes, Tatars, Russes, etc.

L'ancienne principauté de Moldavie née au Moyen-Age est en fait découpée en trois parties : 1) une partie roumaine appelée également Moldavie, 2) la République Moldave et 3) une partie ukrainienne (la région de Balta en Podolie). Pour compliquer le tout, la région orientale de la République Moldave située sur la rive droite du Dniestr est occupée par des troupes russes et échappe donc à l'autorité de la capitale Chisinau. C'est la Transnistrie ou République Moldave du Dniestr, entité autonome (4100 km2, 550 000 habitants) qui vient de réclamer son rattachement à la Fédration de Russie. Si la Moldavie est un modèle d'enclavement, c'est encore plus vrai pour la Transnistrie. Il s'agit là d'un des points les plus explosifs de l'Europe. Cette partie du monde a la complexité des Balkans dont elle ne fait cependant pas partie.

Il existe un autre territoire autonome en Moldavie : c'est la Gagaouzie (1800 km2, 150 000 habitants)  majoritairement peuplée de Gagaouzes, des turcophones orthodoxes de Bulgarie, déportés en ce lieu en 1812 quand la Russie annexa la Bessarabie.

A lire : les articles de l'excellent site : http://www.moldavie.fr/

Carte de la Moldavie

Carte de la Moldavie

L'élevage ovin en Moldavie

L'élevage ovin en Moldavie

Trois types de paysages vus par Google earth : le Dniestr à Poiana, la polyculture dans un village de la Transnistrie, l'industrie à Tiraspol, "capitale" de la Transnistrie
Trois types de paysages vus par Google earth : le Dniestr à Poiana, la polyculture dans un village de la Transnistrie, l'industrie à Tiraspol, "capitale" de la Transnistrie
Trois types de paysages vus par Google earth : le Dniestr à Poiana, la polyculture dans un village de la Transnistrie, l'industrie à Tiraspol, "capitale" de la Transnistrie

Trois types de paysages vus par Google earth : le Dniestr à Poiana, la polyculture dans un village de la Transnistrie, l'industrie à Tiraspol, "capitale" de la Transnistrie

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>