Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #geomorphologie tag

Compétition sur le littoral malgache ?

Publié le par Jean-Michel L.

En fait il s'agit de nebkhas littorales, des dunes à faible dynamique, presque toutes situées sur une même ligne. Nous sommes sur le littoral mahafale du côté d'Androka. Le vent dominant vient du Sud, alors qu'on imagine une course dans le sens contraire.

 

MAD Androka 2010 GE60

Imagerie satellitale GeoEye Google, 2010

Voir les commentaires

Cuirasses, cuirassements, bowé

Publié le par Jean-Michel L.

Les cuirasses, caractéristiques des régions tropicales humides, résultent d'un enrichissement d'une partie du profil pédologique en fer ou en alumine (voire en manganèse). Cet enrichissement crée de simples indurations (pisolithes, gravillons) puis des concrétionnements plus ou moins épais. Ainsi les cuirasses vacuolaires sont formées d'une accumulation de gravillons cimentés entre eux. Dégagées par l'érosion, les cuirasses donnent des bowé (un bowal, des bowé).

 

On distingue deux grands types de cuirasses.

 

Les cuirasses d'accumulation relative sont des cuirasses ferrallitiques ou bauxitiques (par élimination du fer. On les trouve en position haute : plateaux, collines. On parle aussi pour les désigner de cuirasses autochtones ou authigènes, plus rarement de carapaces (mieux vaudrait proscrire ce terme). 

 

Les cuirasses d'accumulation absolue sont quant à elles toujours ferrugineuses car l'alumine ne peut pas être transportée en solution à de longues distances. A propos de ces cuirasses, on parle aussi de cuirasses allogènes, plus rarement de cuirasses par opposition à des carapaces.

 

Goro JMLoct2006 081HJ

Goro JMLoct2006 099

Cuirasses dans le Sud de la Nouvelle-Calédonie

Voir les commentaires

Le plateau de l'Analamatohotra (Androy, Madagascar)

Publié le par Jean-Michel L.

C'est le vaste lambeau d'un ancien aplanissement sur le socle gneissique. Incroyablement plat, il fait 13 X 8 km et culmine à 500 m avec un faible commandement : une cinquantaine de mètres maximum. Il est couvert par une cuirasse ferrugineuse où s'ouvrent queques dépressions fermées occupées par des mares. Son flanc septentrional est occupé par une forêt sèche qui lui a donné son nom. Une steppe buissonnante lui fait un pauvre manteau.

Lire :

Battistini, R., 1964.- L'Extrême-Sud de Madagascar, étude géomorphologique. Paris, Cujas, p. 236 et 237.

 

MAD Analamatahotra 2009 GE1500

Image Google Earth

Voir les commentaires

Dykes volcaniques dans le désert égyptien : vue satellitale

Publié le par Jean-Michel L.

Les dykes sont des formes de relief liées à des intrusions magmatiques filoniennes. Ce sont des sortes de murs de roche dégagés par l'érosion. Nous en voyons ici quelques exemples pris au Sud-Ouest de l'Egypte.

 

EGY 2004 GE1,5 2401.2640

Image Google Earth de 2004 ; E = 6 km

24°01'N, 26°40'E

Dans des régions un peu moins arides, ce pourrait être des haies défendant des parcelles cultivées contre le bétail. Mais ici il s'agit bien de formes volcaniques... et non de champs d'astroblèmes comme on en avait fait autrefois l'hypothèse.

 

EGY 2003 GE250 2316.2659

Image Google Earth de 2003 ; E = 1 km

Diverses formes volcaniques dont dykes et probables petits cônes.

 

EGY 2003 GE1,5 2317.2659

Image Google Earth de 2003 ; E = 6 km

Micro-cônes, dykes et dunes en lanières

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>