Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #croquis solognots tag

Argent-sur-Sauldre, si Cher, si fier

Publié le par Paesaggio

Où se situe Argent ?
Où se situe Argent ?

Où se situe Argent ?

Dans le département du Cher, à la marge du Berry et de la Sologne, Argent fut autrefois une ville industrieuse dans la mouvance de Gien. Y passait un curieux canal et c'était un noeud ferroviaire. Aujourd'hui la belle s'est quelque peu assoupie sur les rives de la Sauldre.

Argent-sur-Sauldre, si Cher, si fier
Argent-sur-Sauldre, si Cher, si fier
Argent-sur-Sauldre, si Cher, si fier
Une petite ville que l'on découvre par soi-mêmeUne petite ville que l'on découvre par soi-même

Une petite ville que l'on découvre par soi-même

Voir les commentaires

Sennely-en-Sologne, le village où l'on finit vieux

Publié le par Paesaggio

Au coeur de la Sologne avec Google earth
Au coeur de la Sologne avec Google earth

Au coeur de la Sologne avec Google earth

47°40'N, 02°08'E

Dans "Sennely" on trouve la même racine que dans "sénile". Voici l'histoire : à l'abri du paludisme, il faisait bon vivre à Sennely (600 habitants), au pied de l'église Saint-Jean-Baptiste, alors que les autres villages souffraient de la fièvre des marais, le paludisme. On y vivait donc vieux mais en aucun cas sénile !  Aujourd'hui, il n'y a aucun doute sur le fait que Sennely soit un des plus beaux villages de la Sologne.

 

FR Sennely 2010 GE54

Image Google Earth de 2010

Sologne2012 JML 058 Sennely

Sologne2012 JML 064 Sennely

Sennely-en-Sologne, le village où l'on finit vieux
L'église, le Fouquet's et la mémoire d'un innocent exécuté.
L'église, le Fouquet's et la mémoire d'un innocent exécuté.
L'église, le Fouquet's et la mémoire d'un innocent exécuté.

L'église, le Fouquet's et la mémoire d'un innocent exécuté.

Voir les commentaires

Le topobioglyphe d'Alain-Fournier (2)

Publié le par Paesaggio

Les lieux nous façonnent presque toujours bien plus que nous ne les façonnons nous-mêmes. Un topobioglyhe (litt. : "les lieux de vie en gravure") consiste à placer sur une carte les lieux porteurs de sens de la vie d'une personne, de sa naissance à sa mort. Nous avons essayé de le faire récemment pour Maurice Genevoix, nous poursuivons avec Alain-Fournier, un écrivain dont l'oeuvre tient presque à un seul roman, mais quel roman, "Le Grand Meaulne", publié l'année précédant sa mort, il y a 100 ans dans l'horreur de la Grande Guerre. La difficulté est souvent d'éliminer certains lieux qui ont moins de sens que d'autres à l'échelle d'une vie. Ici par exemple, Nançay, le village où est né le père de l'écrivain  et où ce dernier passait la plus grande partie de ses vacances d'enfant est bien plus important a priori que les nombreuses casernes où il a résidé.  La finalité du topobioglyphe est la discussion sur un document qui ne demande qu'à se parfaire.

Le croquis

Le croquis

Le musée Alain-Fournier Jacques Rivière à La Chapelle d'Angillon, ville natale d'Alain-Fournier

Le musée Alain-Fournier Jacques Rivière à La Chapelle d'Angillon, ville natale d'Alain-Fournier

Meaulne qui a laissé son nom au héros du roman se trouve non loin d'Epineuil

Meaulne qui a laissé son nom au héros du roman se trouve non loin d'Epineuil

Voir les commentaires

Nançay et le « Pays oublié »

Publié le par Paesaggio

« Cet ensemble de solitude et de splendeurs sauvages était appelé le Grand Creux de Nangis-le-Captif. Les affluents de la Nère le drainaient. Par les clairs matins d'août, de tremblantes écharpes de brume y dessinaient les fonds et dansaient autour des villages rares et soudés autour de leurs clochers aussi effilés que des lances. C'était en vérité le « Pays oublié ». »  (X.B. Leprince : Le chant des abîmes, Ed Alsatia, Paris, 1961)

Ce roman destiné à des adolescents en quête de romantisme et d'aventures (beaucoup de scouts parmi eux !) a pour cadre Nançay et ses alentours, même si le nom de cette petite commune n'est pas mentionné. On comprend en partie pourquoi. En 1961, le radiotélescope, à l'écoute des signeaux venus de l'univers, devenu plus tard Pôle des Etoiles, n'était en fait pas encore construit (il a été inauguré en 1965). Assez rares étaient ceux qui savaient qu'il allait se construire là, ce qui avait été décidé en 1953. L'auteur faisait partie des personnes bien informées. Le site Jeux de pistes nous apprend que X.B. Leprince est un des pseudonymes du Colonel Maurice Suire, conférencier à l'Ecole de Guerre et auteur prolifique.

Dans le roman, une Sologne idéalisée est décrite avec poésie et romantisme. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'Alain-Fournier, l'auteur du Grand Meaulne a vécu une toute petite partie de sa vie à Nançay et a fait une description du village. Nançay est toujours un village charmant (800 habitants) dans lequel les activités liées au tourisme occupent la première place.

Nançay et le « Pays oublié »
Nançay sur Google earth : 1. le Vieux Nançay en IR panchromatique, 2. Le bourg de Nançay, 3. Le Pôle des Etoiles.
Nançay sur Google earth : 1. le Vieux Nançay en IR panchromatique, 2. Le bourg de Nançay, 3. Le Pôle des Etoiles.
Nançay sur Google earth : 1. le Vieux Nançay en IR panchromatique, 2. Le bourg de Nançay, 3. Le Pôle des Etoiles.

Nançay sur Google earth : 1. le Vieux Nançay en IR panchromatique, 2. Le bourg de Nançay, 3. Le Pôle des Etoiles.

Une Sologne idéalisée
Une Sologne idéalisée

Une Sologne idéalisée

Le Nançay actuel
Le Nançay actuel
Le Nançay actuel
Le Nançay actuel

Le Nançay actuel

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>