Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La HASCO (1912-1987), histoire d'une entreprise sucrière étasunienne en Haïti

Publié le par Paesaggio

La direction de la HASCO

La direction de la HASCO

Fondée en 1912 à Wilmington, la Haitian American Sugar Company SA fut une des plus grandes entreprises en Haïti: elle a employé plus de 40 000 saisonniers et 3 500 salariés à temps plein et acheté la canne de milliers de petits exploitants. A l'exception de quelques dirigeants, tout le monde était haïtien. Depuis 1987, la HASCO a disparu mais on peut observer les ruines de l'usine aujourd'hui prises dans le tissu urbain des faubourgs de Port-au-Prince à l'entrée de la plaine du Cul-de-Sac. 

(à suivre)

Référence : Lebigre J.-M., 1974.- La canne à sucre dans la plaine du Cul-de-Sac (Haïti), Bordeaux, Université de Bordeaux 3, Département de Géographie,  212 p.

 

Localisation de la HASCO

Localisation de la HASCO

Les ruines de l'usine via Google earth en 2015

Les ruines de l'usine via Google earth en 2015

L'emploi de trains pour enlever la canne des plaines de Léogâne et du Cul-de-Sac a fait beaucoup pour le prestige de l'entreprise
L'emploi de trains pour enlever la canne des plaines de Léogâne et du Cul-de-Sac a fait beaucoup pour le prestige de l'entreprise
L'emploi de trains pour enlever la canne des plaines de Léogâne et du Cul-de-Sac a fait beaucoup pour le prestige de l'entreprise

L'emploi de trains pour enlever la canne des plaines de Léogâne et du Cul-de-Sac a fait beaucoup pour le prestige de l'entreprise

Voir les commentaires

Bateaux traditionnels à Port-au-Prince

Publié le par Paesaggio

Photo prise en 1974

Photo prise en 1974

Voir les commentaires

Dans les guildives du Cul-de-Sac (Haïti)

Publié le par Paesaggio

Dans une guildive, les cuves de fermentation

Dans une guildive, les cuves de fermentation

Les guildives sont de petites entreprises, généralement familiales et vétustes, où on fabrique par distillation le clairin ou tafia, un rhum du pauvre contenant généralement de l'alcool de premier jet ou éthanol. Dans la plaine du Cul-de-Sac, elles étaient nombreuses et utilisaient le matériel des vieilles habitations coloniales sucrières. Chaque clairin a son goût car on ajoute au produit de la distillation des herbes et écorces odorantes. On y ajoute aussi de l'eau pour que la boisson fasse entre 18° et 20° d'alcool. Paradoxalement le clairin haïtien est fait comme les rhums agricoles à partir de vesou (jus de canne)  et non de mélasse.

Dans les guildives du Cul-de-Sac (Haïti)
Dans les guildives du Cul-de-Sac (Haïti)
Dans les guildives du Cul-de-Sac (Haïti)
Dans les guildives du Cul-de-Sac (Haïti)

Voir les commentaires

Ile de la Gonâve : histoire d'un démâtage

Publié le par Paesaggio

Le voyage s'annonçait long mais tranquille

Le voyage s'annonçait long mais tranquille

C'était en 1974, dans le fabuleux décor du canal de Saint-Marc, en route pour l'île de la Gonâve (Haïti). Une mauvaise manoeuvre des marins fit démâter l'esquif.

Après le démâtage

Après le démâtage

Le plus duur c'est de remettre tout en place (3 images à animer)
Le plus duur c'est de remettre tout en place (3 images à animer)
Le plus duur c'est de remettre tout en place (3 images à animer)

Le plus duur c'est de remettre tout en place (3 images à animer)

Tout finit bien : arrivée dans le lagon

Tout finit bien : arrivée dans le lagon

Voir les commentaires