Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Géographie du Kurdistan

Publié le par Paesaggio

Le Kurdistan est la région à cheval sur quatre Etats (Turquie, Iran, Irak, Syrie) où la population kurde est majoritaire. Cet espace couvre environ 500 000 km2 et est peuplé par environ 25 à 30 millions de Kurdes. La diaspora kurde compte plus de cinq millions de personnes à Istanbul, en Europe et en Amérique du Nord.

Les Kurdes ont en commun une langue appartenant au groupe iranien. Cependant cette langue, qui a pris plusieurs formes écrites et parlées régionales, n'est pas encore unifiée. Les Kurdes seraient les héritiers de la langue mède. Ils rassemblent cependant d'autres descendants d'antiques civilisations du Proche-Orient. D'un point de vue religieux, majoritairement musulmans sunnites, les Kurdes relèvent de nombreuses autres religions minoritaires.

Le Kurdistan est globalement une région montagneuse culminant à plus de 3000 mètres, les montagnes ayant eu un rôle de refuge. Cependant de nombreux Kurdes ont investi les plaines comme c'est le cas à Kirkouk par exemple.

Les Kurdes ont été les alliés des Turcs dans le massacre des Arméniens, ce qui leur a permis d'investir la région du lac de Van et du Mont Ararat. Depuis, on les retrouve dans la catégorie des peuples persécutés. La situation des Kurdes est en effet particulièrement désastreuse en Turquie où leur communauté ne dispose d'aucun droit. Elle est bien meilleure en Iran et, depuis 1992 après les massacres perpétrés par Saddam Hussein, en Irak où a été créée une région autonome.  L'inquiétude vient de l'alliance de facto récemment créée entre la Turquie et Daech pour mieux  écraser Kudes syriens et Kurdes de Turquie.

Le Kurdistan

Le Kurdistan

Les Kurdes d'Irak

Les Kurdes d'Irak

Imagerie satellitaire mise à disposition par Google earth :  1. Village kude du SE de la Turquie,   2. Erbil (Irak),   3. Mahabad (Iran),   4. Kobané (Syrie)Imagerie satellitaire mise à disposition par Google earth :  1. Village kude du SE de la Turquie,   2. Erbil (Irak),   3. Mahabad (Iran),   4. Kobané (Syrie)
Imagerie satellitaire mise à disposition par Google earth :  1. Village kude du SE de la Turquie,   2. Erbil (Irak),   3. Mahabad (Iran),   4. Kobané (Syrie)Imagerie satellitaire mise à disposition par Google earth :  1. Village kude du SE de la Turquie,   2. Erbil (Irak),   3. Mahabad (Iran),   4. Kobané (Syrie)

Imagerie satellitaire mise à disposition par Google earth : 1. Village kude du SE de la Turquie, 2. Erbil (Irak), 3. Mahabad (Iran), 4. Kobané (Syrie)

Voir les commentaires

Alios, garluche, podzol des Landes de Gascogne

Publié le par Paesaggio

Tout un chacun aura remarqué que de nombreux vieux bâtiments du Pays de Buch et du Pays de Born sont construits avec un pierre gréseuse rouge-brun dénommée suivant le cas alios ou garluche. L'alios est une concrétion humo-ferrugineuse (sable quartzeux + humus + fer) mise en place sur d'immenses surfaces au sein même de sols appelés podzols atlantiques, une sorte de cuirassement d'épaisseur variable observable à plus ou moins un mètre de profondeur (sauf alios fossiles). Tout le monde ou presque sait que les podzols sont les sols, peu fertiles, de la forêt boréale de Conifères. Dans les Landes de Gascogne, on trouve des sols très proches. Si l'alios s'enrichit en fer, notamment à la rupture de pente entre plateau landais et vallées encaissées (l'Eyre, le Ciron et leurs affluents), on a la garluche, bien plus solide que l'alios ordinaire. Elle était autrefois exploitée en métallurgie par des forges artisanales et pour la construction. 

Sous la forêt landaise...
Sous la forêt landaise...

Sous la forêt landaise...

Le clocher de garluche de Biganon (Haute Lande)

Le clocher de garluche de Biganon (Haute Lande)

Voir les commentaires

L'ouvroir Saint-Edouard à Périgueux

Publié le par Paesaggio

Ouvroir :

A. − Lieu où l'on se rassemble, dans une communauté de femmes ou dans un couvent, notamment pour effectuer des travaux d'aiguille.

B. − Atelier, souvent à caractère confessionnel, où des personnes bénévoles effectuent des travaux d'aiguille pour des ornements d'église ou au profit d'une oeuvre de bienfaisance, d'un hôpital ou de nécessiteux.

C. − Ensemble des femmes travaillant dans un ouvroir.

(Définition du CNRTL)

L'ouvroir Saint-Edouard de Périgueux a été transformé en Maternelle Notre-Dame de la Miséricorde, bâtiment pour le moins imposant.

L'ouvroir Saint-Edouard à Périgueux
L'ouvroir Saint-Edouard à Périgueux

Voir les commentaires

La halle de la bastide de Pellegrue

Publié le par Paesaggio

44°44'N, 00°04'E

Pellegrue (environ mille habitants) est une bastide girondine du XIIIe siècle. On peut y découvrir une remarquable halle, sur la place centrale face à la mairie et tout près du puits. Sur le blason du village, une superbe grue, ce volatile ayant autrefois sauvé la localité d'une attaque de brigands.

La halle de la bastide de Pellegrue
La halle de la bastide de Pellegrue
La halle de la bastide de Pellegrue
La halle de la bastide de Pellegrue

Voir les commentaires