Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quand Google earth fait de l'humour !

Publié le par Jean-Michel L.

Imaginez qu'au milieu d'une région peu peuplée, vous découvriez un secteur densément peuplé avec une intense mise en valeur. C'est ce qui m'est arrivé en parcourant sur Google earth la région de l'Anosy à Madagascar. Quelle superbe découverte. Déception, il s'agit finalement d'un morceau d'Asie rapporté de façon complètement incongrue. Un poisson d'avril avant l'heure, une erreur (peu probable) ou un acte de malveillance d'un employé de cette puissante société ?

 

MAD Anosy erreur3

Une image en bande introduite en dépit du bon sens

 

MAD Anosy erreur1

Détail

 

MAD Anosy erreur2

Le même détail sans l'image parasite

Voir les commentaires

La mosquée Djumaya à Plovdiv

Publié le par Jean-Michel L.

Construite au XVe siècle, c'est une des plus vieilles mosquées des Balkans. On note le bon emploi de la brique dans un style tout byzantin.

 

Bulgarie JML 0194

 

Bulgarie JML 0134

Voir les commentaires

L'islam dans le paysage bulgare

Publié le par Jean-Michel L.

En Bulgarie, l'islam est perceptible grâce aux 1 500 mosquées que l'on décompte dans ce pays, notamment dans les Rhodopes et dans le NE le long de la mer Noire. Cependant aujourd'hui moins de 700 d'entre elles sont ouvertes au culte, faute d'imams. Les rapports entre cet Etat et le monde musulman sont anciennes mais conflictuelles. L'islamisation, partielle, de la Bulgarie est en effet liée à l'opression turque ottomane qui a laissé une empreinte durable sur le pays du XIVe au XIXe siècle. 13% de la population appartiennent soit à la minorité turque, soit à la communauté des Pomaks, des Bulgares musulmans attachés à leur foi. Une partie d'entre eux est pratiquante partagée en plusieurs groupes, sunnites de rite hanéfite, mais aussi alévis. La période communiste a été marquée de 1984 à 1989 par une campagne de bulgarisation forcée quia conduit certains musulmans de Bulgarie de partir vers la Turquie et plus rarement vers la Grèce. Un fort sentiment antiturc qui plonge ses racines dans l'histoire est à l'origine de mouvements islamophobes / turcophobes. Le dernier avatar de ce phénomène est au mois de janvier 2013 la tentative d'assassinat d'un représentant de la minorité turque en pleine assemblée. Mais chez certains Bulgares, il y a une fascination évidente pour les séries télévisées turques et les chanteuses de même nationalité (dont la vulgarité n'est pas le moindre atout).

 

A lire :

Nadège Ragaru, 2001.- Quel islam en Bulgarie post-communiste ? , Archives de sciences sociales des religions,  115 : 125-159.   URL : http://assr.revues.org/18393 ; DOI : 10.4000/assr.18393

 

 

Bulgarie JML 0002

La Grande mosquée de Sofia, un monument historique

Voir les commentaires

Alexandre II de Russie, le tsar libérateur

Publié le par Jean-Michel L.

Voici une page de l'histoire bulgare sculptée sous forme équestre (artiste : Arnoldo Zocchi) sur la place de l'Assemblée Nationale de Sofia. Surtout connu pour avoir aboli le servage en Russie, Alexandre II ( Александр II 1818-1881) est le tsar qui déclara la guerre aux Turcs en 1877. Des volontaires bulgares rejoignirent alors l'armée russe. Leur victoire aboutit au traité de San Stefano du 3 mars 1878 : la Bulgarie a alors revu le jour après une éclipse de cinq siècles. Ce qui n'est pas rien.

La Bulgarie, ancien pays du bloc soviétique, fait aujourd'hui partie de l'UE mais ses liens avec la Russie sont plus forts que ceux d'autres anciens pays de l'Est, comme la République Tchèque par exemple : attaches historiques, linguistiques (langues slaves écrites en cyrillique) et religieuses (religion orthodoxe).

 

Bulgarie JML 0014

Voir les commentaires