Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un tombeau mahafaly à Madagascar

Publié le par Paesaggio

La mort a beaucoup plus de sens dans les sociétés rurales malgaches, particulièrement celles du Sud et du Sud-Ouest, qu'en France aujourd'hui. A Madagascar, on vit dans l'attente de la mort. Aussi au moment de mourir, est-il important de pouvoir se faire construire un beau tombeau au cours de belles cérémonies. A défaut d'y arriver, tout le monde essaie. En témoigne ce tombeau mahafaly de la région d'Ampanihy. Au-dessus de l'accumulation de pierres haute de plus d'un mètre, ont été érigés des aloala, poteaux funéraires sculptés résumant la vie du défunt, et ont été déposés les bucranes des zébus sacrifiés lors de la cérémonie funéraire.

MAD JML Mahafaly1985 11

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 15/12/2009 20:45





Paesaggio 15/12/2009 23:45


Certes cela peut paraître surprenant, mais les Sakalava ont pendant quelques décennies orné leurs tombeaux de sculptures érotiques. Ces dernières ayant été systématiquement volées cela a eu comme
répercution la disparition des sculptures dans la conception des nouveaux tombeaux.


jean-luc saint-marc 14/12/2009 05:22


ah, l'art funéraire au travers de notre planète,
d'une richesse indiscutable !
Les cimetières, lieux de vie ...


Paesaggio 15/12/2009 19:54


... un des plus beaux exemples d'art funéraire avec de nombreuses analogies avec celui des peuples malais non islamisés. Un très beau livre est sorti en 2007 sur l'art funéraire érotique de la
région de Morondava :
Lombard et Godefroit, Andolo. L'art funéraire sakalava à Madagascar. Paris, Adam
Biro-IRD, 239 p.