Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un aller simple pour Goundam, Mali

Publié le par Jean-Michel L.

Le 15 janvier 1894, à Goundam, petite ville de pisé du Col-de-Cygne malien (18 000 habitants),  l'armée française a connu un de ses pires revers lors de ses opérations de conquête de l'ancien Soudan français. On parle parfois à ce sujet de "bataille de Tacoubao" ou de "bataille de Taqinbawt", nom d'un lieu-dit situé à 12 km au NE de Goundam (une autre version voudrait que l'évènement ait eu lieu près de Ras-el-Mâ). On emploie plus souvent le terme de "massacre de Goundam". Les versions varient considérablement. On peut cependant affirmer qu'alors qu'ils dormaient le lieutenant-colonel Eugène Bonnier, de nombreux officiers français et une centaine de soldats africains qu'il commandait, furent massacrés par des guerriers touaregs Tenguérif (ou Tinguéréguif) et Kel Antassaret, rendus furieux par la prise de Tombouctou et la confiscation de troupeaux. Plus sordidement il y aurait eu aussi des enlèvements de femmes et de la revente d'esclaves ! L'histoire raconte que Bonnier, en conflit avec le gouverneur du Soudan, avait agi de son propre chef et qu'il s'était heurté à certains de ses officiers qui l'avaient devancé dans la prise de Tombouctou (autre médiocre conflit avec l'officier de marine Boiteux). Le colonel (futur maréchal) Joffre se vengera en se rendant responsable d'un massacre assez similaire à celui de Goundam au cours duquel l'amenoukal des Tinguéréguif sera tué.

A lire :

Jacques Hureiki, 2003.-  La version touarègue de la bataille de Taqinbawt (Tacoubao). Journal des africanistes,  73-1   : 127-136.

Goundam in : Wikepedia in english.

Goundam JML1

Les lacs sont en fait des dépressions inondables lors des périodes humides

MALI Goundam-GE2011 200Goundam (image GE), une ville fondée il y a plusieurs siècles qui reçoit de nombreux réfugiés depuis l'indépendance du Mali

Mali 1970 Goundam JML 16

Goundam, une magnifique cité sahélienne où dromadaires et ânes convergent les jours de marché

Mali 1970 Goundam JML 14REn descendant vers le Tassakan qui relie le lac Télé au Niger

Mali 1970 Goundam JML 23RGoundam est  une ville de brassage ethnique : Songhaï, Peuls, Touaregs, Bella (ici), Maures

Commenter cet article

Amenoukal déchu 26/01/2013 10:59


Il est à craindre que l'armée française soit entraînée malgré elle dans un conflit qui oppose depuis l'indépendance le pouvoir bambara de Bamako aux Touareg du Nord Mali dont une minorité
seulement collabore avec AQMI. Le seule point positif est qu'elle est prévenue de ce danger.

Jean-Michel L. 27/01/2013 11:23



L'armée française a la chance d'avoir en ce moment une vraie autorité morale au Mali. Elle saura s'en servir.



Hécate 25/01/2013 12:03


Au Mali, oui..Quelle région, je ne sais...Elle parlait d'un vent de sable ...s'inquiétait en effet de la situation.

Jean-Michel L. 27/01/2013 11:21



Dans le Sud malien, peu de danger, mais au contraire une grande affection (durable ?) pour la France.



Hécate 24/01/2013 20:19


Photos qui m'intéressent, une aminaute doit y aller pour un stage prochainement.


Bonne soirée.

Jean-Michel L. 25/01/2013 00:00



Au Mali certainement, à Goundam je ne crois pas vu la situation. La ville est a priori occupée par une faction armée.



jean-luc saint-marc 24/01/2013 19:12


les belles vestes de l'armée française ...

Jean-Michel L. 24/01/2013 23:57



Triste histoire qui ne se répétera pas : c'est ça la force de l'expérience.



Christian lemenuisiart 24/01/2013 05:50


Elles sont superbes tes photos .


A bientôt

Jean-Michel L. 25/01/2013 00:01



Merci Christian. Ce sont de vieilles diapositives que j'ai faites autrefois. Il y en aura d'autre.