Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roumanie : voyage au pays des strigoi, vampires ruraux

Publié le par Paesaggio

A l'origine du mythe Dracula, le romancier irlandais Bram Stocker n'est pas parti de rien. Autant la filiation avec Vlad Tepes s'arrête au titre de ce valeureux prince (Dracul qui fait référence au dragon) et à quelques exactions à propos desquelles personne n'est d'accord en Roumanie, autant celle faite avec les strigoi morts ou vivants s'avère bien réelle. En lisant l'excellent article de Micheline Lebarbier du LACITO (CNRS), on pourra cerner  le vécu de ces rudes et polymorphes créatures qui hantent la vie des ruraux de Transylvanie... et du reste des Balkans.  A défaut d'être des amateurs de sang frais, les strigoi, moroi et autres pricolici excellent à soutirer le principe vital de leurs victimes. Pour neutraliser le vampire, en dehors des gousses d'ail, quoi de plus efficace que lui arracher le coeur, le faire brûler et en manger les cendres. Par un mauvais hasard, le strigoi est souvent votre voisin ou votre voisine qui par un non moins malencontreux destin a mieux réussi que vous et vous gâche la vie.

 

Référence :

Micheline LEBARBIER, 1994.- Croyances populaires et  vampirisme : exemples roumains. Meridiès, Revue d'anthropologie et de sociologie rurale d'Europe du Sud, n°17-22 : 85-119.

 

Roum Sighisoa JML2010 087

Vampirisme et restauration (ou restauration du vampirisme) à Sighisoara

Commenter cet article

Hécate 22/04/2011 10:03



Un acceuil à bras ouverts  :)



Jean-Michel 27/04/2011 10:43



Il y a toujours le risque que ce type d'établissement ait un comportement de vampire envers ses clients ! A bientôt du fond de la Roumanie.