Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roumanie : brève étude comparative de cinq guides de voyage

Publié le par Paesaggio

Exceptionnellement, voici un article sans photo. Il m'a en effet semblé intéressant de comparer les cinq guides de voyage utilisés à l'occasion de ce "voyage en Roumanie". Il s'agit de :

  • Le Guide du Routard Hachette, Roumanie-Bulgarie, 2009/2010
  • Le Guide Vert Michelin, Roumanie, édition de 2008
  • Le Guide Lonely Planet, Roumanie et Moldavie, édition de 2007
  • Le Guide de voyage National Geographic, Roumanie, édition de 2008
  • Le Guide Gallimard, Bibliothèque du voyageur, Roumanie, édition de 2008

Précisons que je n'ai d'actions ni chez les uns, ni chez les autres ! Dans ce domaine, j'ai juste le souvenir assez lointain d'avoir questionné Arthaud au sujet d'un guide voyage sur Madagascar scandaleusement nul et d'avoir reçu une réponse de la directrice de la collection qui trouvait son bouquin très bien. L'édition suivante ne valait pas mieux. Exit Arthaud.

 

La présentation générale

Le mieux présenté et le mieux illustré est sans contexte le Gallimard, suivi par le National Geographic. C'est aussi le défaut du premier : trop gros, trop beau, il est destiné à informer le voyageur avant le départ puis à rester à la maison, dans une bibliothèque. Je note au passage que si l'illustration photographique  confine la très bonne qualité, certaines photos sont incongrues comme cette danseuse latino-américaine de samba à Mamaia. Le Gallimard apparaît donc comme tout le contraire des autres guides, plus légers et plus pratiques pour accompagner quelqu'un sur le terrain, notamment s'il prend les transports en commun. Le Lonely Planet et le Routard ont cependant du mal à tenir dans une poche, même grande, du fait de leur épaisseur. Si pour le Lonely, ce n'est pas la faute de la Moldavie qu'il était judicieux d'adjoindre, pour le Routard c'est bien du fait de la présence de la Bulgarie à côté de la Roumanie. On comprend les raisons mais ce n'est pas une stratégie gagnante. Le guide de National Geographic est bien présenté mais il est imprimé en minuscules caractères : il faut de très bon yeux ou une bonne lumière pour le lire. Pour les bigleux, les plus faciles à lire in situ sont le Routard et le Michelin.

 

Les informations pratiques

Largement en tête, c'est le Lonely Planet, qui ne faillit pas à sa réputation : informations pratiques très complètes et assez bien actualisées. Le Routard, lui, est assez décevant de ce point de vue (informations souvent trop diffuses), quoique parfois complémentaire du précédent. Les autres guides de voyage n'ont que peu d'intérêt sur ce thème, sauf si vous êtes trader à la Société Générale, professionnel de football, ministre ou député. C'est particulièrement notoire dans le Michelin. Le Gallimard possède bien un "carnet pratique" mais le contenu tient  parfois davantage du remplissage que de l'information.

 

Coquilles

Oui j'ai trouvé parfois des coquilles mais en tant qu'auteur (et lecteur) de blogs et d'ouvrages, je suis plutôt enclin au pardon. Il n'y avait rien de très perturbant. Personne n'est parfait en ce domaine.

 

Les plans et les cartes

Une nette préférence de ma part pour le Michelin qui rédige des cartes lisibles à l'opposé du Lonely Planet qui n'a pas compris les règles élémentaires de la cartographie. Les plans de villes du Gallimard, resté à la maison, sont eux  rédigés sur des timbres poste. Les cartes régionales du National Geographic sont  plutôt bien conçues mais pour les plans urbains, il faut se contenter de Bucarest. Le Routard atteint la cote "satisfaisant" sur ce thème : les plans, en général de bonne taille, sont lisibles... peut-être parce que l'information est éparse. 

 

L'information générale

Le Gallimard et le Michelin sont de loin les plus complets (grands nombres de lieux décrits, nombreuses rubriques) et les plus faciles à lire. J'ai même pris beaucoup de plaisir à lire  le Guide Vert. Le Routard n'a qu'une vue  assez partielle des lieux à visiter en Roumanie mais ne manque pas d'enthousiasme sur ceux qui sont décrits.

 

L'information environnementale, les paysages

Il semble indispensable d'aborder ce point dans un blog consacré aux paysages. Seul le Michelin a fait un réel effort sur ces thèmes. La rubrique "Paysages roumains"  (pp. 56-62) m'a plu, même si bien entendu, on peut toujours faire plus complet et mieux documenté, tout en restant à la portée de tout le monde. L'avenir des guides de voyage, ces prochaines années, se joue en partie là, me semble-t-il. Dans le Gallimard, on trouve deux rubriques intéressantes "Nature d'exception" et "Vie sauvage" ; dans le National Geographic, une rubrique "Nature et faune". Quant au Routard et au Lonely, il n'y a franchement pas grand chose sur le sujet. Très décevant.

 

Conclusion

Parmi les cinq, deux guides de voyage sur la Roumanie m'apparaissent à la fois d'usage facile sur le terrain, de qualité et complémentaires. Ce sont le Guide Vert Michelin (information générale) et le Lonely Planet (informations pratiques). C'est donc eux que j'emporterai avec moi lors d'un prochain voyage, en Roumanie mais aussi ailleurs... en attendant la publication d'un guide qui réunisse les qualités des deux.

 

Commenter cet article

Oliver 27/01/2011 22:40



Mais de rien :-)


Je vais retenter certainement la Roumanie cette année. La dernière fois c'était en 1995 et je suis curieux de voir le changement



Oliver 27/01/2011 21:04



Hello, merci pour ce comparatif bien utile!


 


Cordialement



Jean-Michel L. 27/01/2011 22:24



Ce remerciement me va droit au coeur. Bon voyage.



christian lemenuisiart 08/05/2010 05:57



C'est très intéressant et tu as bien raison . Bon week-end



Paesaggio 08/05/2010 19:58



Merci.