Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mines d'étain de Bolivie (Llallagua et Huanuni) et enfants mineurs

Publié le par Jean-Michel L.

Les mines d'étain constituent la seconde richesse naturelle de la Bolivie, derrière le gaz naturel.

Cela ne va pas sans conflits. En octobre 2006, on a  même parlé de "guerre de l'étain" : des affrontements entre mineurs et "déprédateurs" coopérativistes ont fait 16 morts et 81 blessés pour le contrôle de la mine d'étain de Huanuni, le plus grand gisement d'étain du monde [18° 17′ S - 66° 50′ W].

Siglo XX - Llallagua [18°25′ S - 66°35′ W] est une mine moins importante mais plus ancienne. L'écrivain Victor Montoya qui y a passé son enfance l'a fait connaître à travers ses contes miniers et le récit du massacre de San Juan du 24 juin 1967 (La masacre minera de San Juan). Un documentaire proposé par LCL ravive nos mémoires : des enfants mineurs y vivent et y travaillent dans des conditions d'une extrême précarité à l'origine de terribles silicoses. On pourra lire en anglais sur ce sujet terrifiant  l'article "Child Miners in Bolivia".

 

Documentaire :

Rodrigo Vasquez : "Child Miners" production britannique, 2008

Voir la 2e partie en anglais ou tout le documentaire en français sur LCP-Public Sénat (plusieurs programmations en avril 2011)

 

Pour mémoire dans Paesaggio, paysages miniers :

En Bolivie, à 3 700 mètre d'altitude, Oruro malade de ses mines

En Bolivie, le salar d'Uyuni convoité pour son lithium

Mine et esclavage : paysages de Potosi en Bolivie

 

BOL Huanuni 200M 2009 GE125

Mine d'Huanuni à 4 000 mètres d'altitude (image Google Earth de 2009 L = 500 m)

BOL Huanuni 200M 2009 GE125b

Corons à Huanuni (image Google Earth de 2009 L = 500 m)

BOL Llallagua 2009 GE250

Mine de Llallagua (image Google Earth de 2009 L = 1 km)

BOL Llallagua 2009 GE125

Llallagua (image Google Earth de 2009 L = 500 m)

Commenter cet article

cão 05/04/2011 05:52



Putain d'impuissante inertie !



Jean-Michel 05/04/2011 18:45



Même Evo Morales a du mal à faire évoluer les choses...