Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mine et goulag : paysages de la Kolyma en Sibérie orientale

Publié le par Paesaggio

Pendant des siècles, mine a rimé avec esclavage. Un des derniers avatars de ce sinistre binome a été le goulag de la Kolyma en Sibérie. Plusieurs centaines de milliers de personnes (Russes, Polonais, Baltes, Japonais, Ukrainiens et bien d'autres nationalités) y furent assassinées de 1932 à 1953, au service de l'extraction aurifère. Selon  l'historien Robert Conquest (1995), la production d'or arraché au pergélisol atteignit jusqu'à 500 tonnes par an à son apogée. Rapporté aux pertes humaines, cela fait environ un kilo d'or par victime.

La Kolyma est un fleuve de la Sibérie orientale, une des régions les plus froides du Globe (Verkhoiansk se trouve à proximité). Son bassin-versant  s'étend sur 643 000 km2 de toundra et de forêt boréale de Conifères, nettement plus que la superficie de la France. On y accède par le port de Magadan qui donne sur la mer d'Okhotsk, au sud. On a beaucoup parlé des navires négriers du XVIIIe, mais peu nombreux sont ceux qui savent qu'en plein XXe siècle, le régime soviétique possédait  une flotte de navires,  qui comme le Djouma, étaient conçus pour transporter dans des conditions atroces les lagernik (prisonniers politiques et de droit commun) vers les sites miniers où ils allaient mourir de fatigue, de froid et de privations. En tout cas, il semble qu'on n'en trouve nulle trace dans nos livres d'histoire, et encore moins dans ceux de la jeunesse russe actuelle. Le silence est de mise : il ne faudrait surtout pas traumatiser tous ceux qui ont ou ont eu des parents ou des grand-parents communistes.

Bibliographie

Chalamov, Varlam, 1980.- Récits de la Kolyma, Éditions François Maspero (Ed. Verdier, 2003). 

Conquest, Robert, 1995.- La Grande Terreur. Les purges staliniennes des années 1930. Coll. Bouquins, Laffont, 1050 p.

Guinzbourg, Evguénia , 1998.- Le Ciel de la Kolyma. Coll. Points, Le Seuil, 2 tomes.

Kowalski, Stanislaw, 2002.- Kolyma, The land of gold and death. http://openlibrary.org/b/OL3478923M/Kolyma_the_land_of_gold_and_death 

Smith, Tom Rob, 2009.- The Secret Speech. London, Simon & Schuster (publié en français sous le titre de Kolyma en 2009 chez Belfond).    L'auteur a fondé ce roman sur le récit de Michael Krupa : Shallow Graves in Siberia, 1997, Minerva Press. Un roman cela permet de se sensibiliser plus facilement qu'un livre d'histoire. Celui-ci est excellent et passera sans doute un jour en film. 

Wikipedia : Kolyma

 

RUS Magadan-2009 GE100ge

Baraquements abandonnés d'un goulag ou d'un camp militaire ? Au nord de Magadan 59°42'N - image Google Earth de 2009

RUS Kolyma GE26 200m 63°5

Bourg minier à 63°05'N (image satellitale Google Earth)

RUS Kolyma-Karamken-2009 GE50b

La Kolyma en hiver : des conditions très rudes  (image satellitale Google Earth)

RUS Magadan 400m 2006 GE11

59°33'N - 150°46'E

Magadan, ville fondée en 1933 ; population en déclin, peuplée d'environ 100 000 habitants aujourd'hui (Google Earth - image satellitale de 2004)

 

RUS Kolyma GE25 200m mine

Des mines dans la taïga clairsemée de la Kolyma

 

RUS Kolyma GE18

Moyenne Kolyma : méandres (image satellitale Google Earth)

 

RUS Kolyma GE14 embouchure 4km

Dans le delta de la Kolyma (image satellitale Google Earth)

 

Première publication de cet article le 26 janvier 2010

Commenter cet article

cão 27/01/2010 13:08


Oulala !!!
Osé, osé, l'amalgame avec
parents et grands-parents !!




Paesaggio 13/02/2010 23:35


Mais non les enfants sont ou ont été victimes et non responsables des bêtises de leurs parents ! Et ils ont ou ont eu en plus à gérer leur propres erreurs.