Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lunca Ilvei, village des Carpates orientales

Publié le par Paesaggio

Sur le bassin du haut Somesul, qui se raccorde à la Tisa au NE de la Hongrie, à 900 mètres d’altitude, voilà Lunca Ilvei. Cette localité appartient à la Transylvanie (judet de Bistrita) mais se trouve aux limites de la Bucovine, toute proche à l’est, et de celles Maramures situées juste au nord derrière les Monts Rodnei. Lorsque l’on arrive de Cluj Napoca, la vallée s’élargit. S’imposent des versants mous façonnés dans les flyschs paléozoïques très altérés. S’y imbriquent pâturages et lambeaux de la forêt de Conifères. Hautes meules de foin, longues palissades de bois séparant les pâturages et, au loin, cabanes de berger marquent le paysage. Lunca Ilvei est un gros village allongé sur plusieurs kilomètres dont la population dépasse largement les 4 000 habitants mais dans lequel toutes les activités se limitent à la petite agriculture montagnarde et à l’exploitation du bois ; il y a ici une grande scierie et quelques plus petites, familiales. A côté de quelques emplois administratifs, l’activité tertiaire se limite à la présence de quelques minuscules épiceries-bar, d’un dispensaire, d’une pharmacie et d’une coopérative de crédit. Chaque famille a son ou ses chevaux : les charrettes font partie de la vie locale. Il faut y ajouter des vaches, des brebis, des porcs. Le tourisme rural, hivernal et estival, a un bel avenir mais pour le moment il n’y a que trois ou quatre gîtes, un restaurant et quelques maisons de vacances appartenant à des particuliers. Dans l’immense domaine forestier qui cerne Lunca, et qui a été en partie classé en parcs nationaux (Monts Rodnei et Calimani), vivent ours, lynx et loups. On trouve par ailleurs plusieurs écoles primaires pour scolariser les enfants mais la classe d’âge 10-20 ans est en grande partie absente. L’étroite route en dur qui mène à Bistrita, le chef lieu de judet, à 80 km se transforme en mauvaise piste. La chance de Lunca Ilvei c’est de se situer le long de la voie ferrée Cluj-Iaşi et de posséder une petite gare où s’arrêtent plusieurs trains quotidiens. D’autres villages de la région sont moins bien lotis. On n’y voit presque plus que des vieillards, et ces petites vieilles habillées de noir, la tête couverte d’un fichu également noir.

 

Roumanie JML Lunca

 

ROUM Lunca ilvei GE1

Image Google Earth (L = 6 km)

 

Roum Luncail JML2010 048R

Commenter cet article