Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mines de cassitérite de Malaysia et de Thaïlande

Publié le par Paesaggio

La cassitérite (SnO2) est le minerai d'étain le plus connu, très recherché dans le monde (cf. le fer blanc et des alliages de plus en plus nombreux). Dans la péninsule malaise,  son extraction se fait à ciel ouvert dans du matériau alluvial, sables et graviers. Les premières dragues en Malaysia et dans le Sud de la Thaïlande, notamment à Pukhet, datent du début du XXe siècle. Le lavage et le tri sont des étapes indispensables avant la transformation industrielle du minerai à haute température. 

 

"...nous avons visité une exploitation chinoise traditionnelle appartenant à la compagnie Teh-Wang-Sang Mines. Ici l'extraction a lieu en carrière, à ciel ouvert, à l'aide de puissants jets d'eau (monitors) à très haute pression. Les alluvions sont désagrégés, la boue qui se forme est pompée au sommet d'un palong où la cassitérite est recueillie par criblage et dépôt par densité le long de sluices en bois."     Cahiers de Géographie du Québec, vol. 6, n° 12, 1962, p. 227-261.

 

Rappelons que c'est l'alliage de cuivre et d'étain qui donne le bronze et que l'extraction de la cassitérite est une des plus anciennes activités humaines. Elle a justifié la mise en esclavage de centaines de milliers d'hommes à travers l'histoire puisqu'il n'était pas question pour un homme "libre" de travailler dans une mine. 

 

Longtemps la Malaysia fut le premier producteur de minerai d'étain. Aujourd'hui, elle ne produit que 2,5% du total mondial. Les princiapaux producteurs sont la Chine, l'Indonésie et le Pérou. 

 

 

THAI JML Sud 1978 01

En Thaïlande

 

MALAY Petaling GE11

 

Carrières à Petaling, banlieue de Kuala Lumpur, le long de la Klang


Commenter cet article