Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le lac de Chapala (Mexique) : "Le Serpent à plumes" de D.H. Lawrence

Publié le par Jean-Michel L.

20°17′N - 103°11′W

Nombreux sont ceux qui connaissent David Herbert Lawrence (1885-1930) pour "L'Amant de Lady Chatterley" (1928), moins nombreux pour son non moins remarquable "Le Serpent à plumes" (The Plumed Serpent, 1926). Cet ouvrage qui se passe au Mexique (édition de de 1965 en Livre de Poche, Stock, traduction de Denyse Clairouin) est souvent considéré comme un roman initiatique au même titre qu' "Au-dessous du volcan"  de Malcolm Lawry (1947) situé également dans ce pays. Ce qui séduit dans "Le serpent à plumes" ce sont les innombrables descriptions de paysages (il fallait bien y venir !). Couvrant ces derniers, il est un lieu qui tient une place essentielle dans le roman , celui du lac où se trouvent Sayula et Orilla. Il s'agit en fait du lac de Chapala et de la ville du même nom rebaptisée Sayula. On est dans un monde de représentations dans lequel les objets et les hommes, vus d'abord  plutôt négativement, prennent peu à peu du sens et de la beauté.

 

Ce lac est à 1 524 mètres d'altitude et couvre 110 000 hectares ce qui en fait le plus grand du Mexique. Lorsque D.H. Lawrence s'y rendit en passant comme Kate, le personnage principal de son roman, par la gare d'Ixtlahuacan, un embryon de structure touristique était en place.

 

" -   Savez-vous à qui appartient ce lac ?  répéta l'homme.

  -   A qui ?

  - Aux antiques divinités du Mexique, répondit l'étranger (1). Si vous passez par ce lac, il faut payer tribut à Quetzalcoatl."

   Etrange insolence, mais si mexicaine ! " (p. 124)

 

(1) Il s'agit en fait d'un paysan mexicain vu par Kate, l'Irlandaise.

 

MEX lacChapala 2006 GE1kmb

Sur les bords du lac, à l'ouest de Chapala (Image Google Earth de 2006)

"Le soleil se leva, et une lumière blanche se mit à jouer sur les cimes des montagnes. Le bateau rasait la rive Nord, contournant le promontoire où se dressaient les ruines des villas..." (p. 139)

 

MEX lacChapala 2006 GE1km

Au NW du lac de Chapala (Image Google Earth de 2006, L = 4 km)

 

MEX lacChapala GE2006 250

L'île du lac de Chapala (Image Google Earth de 2006)

" Ils passèrent près d'une île où gisaient les ruines d'une ancienne forteresse. On voyait encore des murs écroulés et la carcasse d'une église, parmi des rochers escarpés et des herbes sèches d'un gris sale." (p. 140)

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 03/08/2011 06:00



Désolé et ravi pour la faute de frappe !


c'était l'émotion de l'outré !





 


 



Jean-Michel 06/08/2011 10:07



loutré ? comme on dit somonné ? ça s'applique aux bons nageurs-pêcheurs ?



jean-luc saint-marc 02/08/2011 14:51



Mais ... mais ...


nous ont piqué notre Corisca les dieux haut perchés ??!!


 






Jean-Michel 02/08/2011 23:16



Je n'avais pas fait le rapprochement pourtant assez évident ... mais je n'ai pas perdu mon temps par la faute d'une petite faute de frappe : dans le mythologie Corisca était une bergère amie des
satyres !



Christian Lemenuisiart 02/08/2011 05:53



Une île que a de belle forme


A bientôt



Jean-Michel 02/08/2011 23:18



Une forme corse me dit-on !