Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tuilerie de Pont-Long à Marcilly-en-Villette

Publié le par Jean-Michel L.

Cette tuilerie abandonnée en pleine forêt solognote date de 1860 moment qui vit la disparition de l'habitat à colombage et en torchis. Le site a été choisi en fonction de l'abondance de l'argile. La cuisson, fort gourmande en bois, durait environ une semaine. A proximité deux immenses hangars en bois qui servaient de séchoirs se sont effondrés, faute d'entretien.

 

Sologne Marcilly 2012 JML49RR

Commenter cet article

b.bourgeois 14/06/2016 22:03

Les Français n'ont pas conscience de la beauté et de la qualité de leur patrimoine rural, à nous de leur dévoiler ces trésors parfois cachés ou enfouis comme cette tuilerie dont je voudrais raconter l'histoire; les héritiers de ce patrimoine peuvent témoigner de ce passé pourtant si proche

Hedy Burdillat 04/03/2015 09:43

Lieu ou souvent , le dimanche soir , j'allumais le feu avec mon grand-père qui était le propriétaire de cette briqueterie .....Que de souvenirs , que d'émotions en regardant les photos

Paesaggio 25/05/2016 00:14

Que de souvenir d'enfance pour moi également. Hasard ? Je me souviens à La Ferté d'un vieux monsieur, Monsieur Bourgeois, jardinier, qui m'a transmis l'amour des plantes.

bourgeois 24/05/2016 22:39

en tant que descendante d'une tuilerie à Marcilly en Villette dans le Loiret votre témoignage serait utile afin d'en raconter l'histoire et le fonctionnement; toutes les anciennes photos peuvent illustrer cette histoire commune à plusieurs générations de tuiliers

Hécate 02/04/2012 13:44


Je dis les choses telles qu'elles me viennent en regardant .

Jean-Michel 03/04/2012 22:29



Ce n'était pas un reproche !



Hécate 01/04/2012 23:53


Très curieux ...beaucoup de charme...Toujours des trouvailles chez vous...:)

Jean-Michel 02/04/2012 12:58



Vous êtes trop flateuse, Hécate.



Christian lemenuisiart 29/03/2012 05:50


Un beau vestige du patrimoine


A bientôt

Jean-Michel 29/03/2012 19:24



Un patrimoine hélas à l'abandon. Même si une plaque indique le nom et l'histoire de la tuilerie, il faut passer à travers les ronces pour y accéder.



jean-luc saint-marc 29/03/2012 05:09


superbe cône à l'abandon

Jean-Michel 29/03/2012 19:21



Le grand nombre de tuileries et briqueteries en Sologne expliquerait que la plupart de celles-ci n'aient pas été classées et soient ainsi vouées à passer à l'état de ruines.