Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'insécurité dans le paysage à Tuléar

Publié le par Jean-Michel L.

Longtemps Tuléar est restée une ville calme qui contrairement à sa devise dormait la nuit sur ses deux oreilles. Le sentiment d'insécurité n'était pas absent, loin de là. Le banditisme est un phénomène ancien. Le souvenir de bandits cruels comme Mahatoristy et sa bande qui vers 1900 éventraient les femmes enceintes et revendaient leurs prises comme esclaves est omniprésent. En dépit d'une propention de la population à l'exagération, l'insécurité est une réalité amorcée avec l'exploitation du saphir à Ilakaka, grandissante avec l'afaiblissement de l'Etat, la pauvreté et la corruption. Les vols et les agressions se sont multipliés ces derniers temps mais heureusement pas au point de rendre le séjour à Tuléar invivable. Certains riches ont édifié des murs et y ont mis des tessons parmi lesquels on devinera une marque de boisson à l'anis très prisée. Cela demeure cependant une exception. On n'est ni à Lagos, ni à Nairobi, pas même à Tana.

 

Mada 2010 JML02 557 (2)

Commenter cet article

christian lemenuisiart 15/01/2011 13:08



Moi je dirai hormis que l'on ne passe pas , que le pastis est partout ! 


A bientôt 



Jean-Michel L. 15/01/2011 13:41



Ah, le pastis !



cão 15/01/2011 07:13



Liverpool !



Jean-Michel L. 15/01/2011 13:40



sans les Beattles !