Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Horombe, dans les grands espaces du Moyen-Ouest malgache

Publié le par Jean-Michel L.

Le plateau cristallin de l'Horombe s'étend sur environ 3 500 km2 dans le Sud-Ouest de la province de Fianarantsoa à Madagascar. Pour les automobilistes qui vont de la capitale du pays Betsileo à Tuléar, c'est un passage obligatoire entre Ihosy et Ranohira. L'altitude y varie entre 700 et 1 296 mètres (moyenne 1 000 mètres). On est à la fois surpris de l'immensité du paysage et de la monotonie de cette surface d'érosion mésotertiaire où les ligneux sont rares, en dehors de la proximité de quelques établissements humains. En effet, la vue porte à plusieurs dizaines de kilomètres du moins en regardant vers l'ouest du côté de l'Isalo. L'Horombe (prononcer horombé) a été investi de longue date par les éleveurs bara et leurs zébus. Les densités de population restent cependant proches de 1 habitant au kilomètre carré. Soumis aux violents orages qui font la célébrité du plateau, les troupeaux ne sont pas à l'abri de la foudre, les cornes des Bovidés faisant bien malgré eux office de paratonnerres. Quant à leurs pieds, ils contribuent à une lente érosion des sols.

 

La savane  de l'Horombe présente plusieurs groupements végétaux propices au pastoralisme. Pendant la colonisation la société La Rochefortaise, spécialisée dans le corned beef, y établit même, sur sa marge est, deux de ses plus beaux domaines. Loudetia simplex, Trachypogon polymorphus, Chrysopogon montanus, Heteropogon contortus et Hyparrhenia rufa sont les Poacées les plus en vue. Poupartia caffra aux délicieuses graines, se mêle parfois à elles, formant une savane arbustive. De la forêt primitive, il ne reste que de rares lambeaux occupant des dépressions fermées aux allures de dolines. Le feu en est venu à bout, non ces dernières années, mais il y a probablement plusieurs siècles, voire quelques millénaires avant l'arrivée des hommes.

 

MAD Horombe 1986 JML1

De grands espaces investis par les Bara et leurs troupeaux. Au loin sur la gauche l'Isalo.

 

MAD Ihosy 1986 JML4

Danse des rapaces. Les feux de brousse, une manière pour les éleveurs de favoriser l'herbe tendre au dépens de la paille.

Commenter cet article

dominique 30/11/2011 19:41


Un projet de grand ranch baptisé VALABE, c'est à dire "grand parc à zébus", a été mis en place dans la région Ihorombe (selon le nouveau découpage de Madagascar en 22 régions
administratives).


 

Jean-Michel 01/12/2011 08:41



Merci pour cette information.



Hécate 08/10/2011 16:13



Un ballet en décor naturel ....



Jean-Michel 10/10/2011 18:09



... dont les protagonistessont munis de grandes cornes pour les unes, de lances et de hachettes acérées pour les autres !