Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le Cul de Judas à Gago Coutinho avec António Lobo Antunes

Publié le par Jean-Michel L.

14°05'S, 21°25'E

Pour ceux qui le connaissent déjà, il n'y a pas de problème, António Lobo Antunes peut être considéré comme un des plus grands écrivains actuels, un nobélisable en puissance. Toute son oeuvre a été traduite d'excellente manière en français. Il s'est connaître grâce à son second roman "Os Cus de Judas" publié en 1979. C'est une dénonciation violente et flamboyante de la guerre et de la société portugaise de l'avant révolution des oeillets. Est traité l'exemple du bourbier angolais raconté par un médecin alcoolique de retour chez lui.

 

Extraits en portugais  :

"No cu de Judas, oculto por uma farda de camuflado que me fornecia a aparência equívoca de um camaleão desiludido, adiava a minha partida para Estocolmo a bordo de um barco de papel impresso, para viajar de helicóptero, de balões de plasma entre os joelhos, a recolher da mata os feridos das emboscadas, que sobreviventes estupefatos erguiam à maneira dos corpos brandidos dos náufragos".

 

"Gago Coutinho, a trezentos quilômetros ao sul do Luso e junto à fronteira com a Zâmbia, era um mamilo de terra vermelha poeirenta entre duas chanas podres, um quartel, quimbos chefiados por sobas que o Governo Português obrigava a fantasias carnavalescas de estrelas e fitas ridículas, o posto da PIDE, a administração, o café do Mete Lenha e a aldeia dos leprosos;..."

 

Gago Coutinho, qui en 1968 était la base du 19e Bataillon de Chasseurs, est devenu Lumbala N'guimbo (province du Moxico) dans l'Angola indépendante.

 

Lire la critique :

"Le Cul de Judas"

 

ANG Gago Coutinho GE2002

Image satellitale de 2002 proposée par Google earth

Gago

Commenter cet article

stop snoring aids 02/06/2014 12:24

I love reading books especially the Shakespearean dramas as they are very much interesting. He is regarded as the greatest writer that the world has ever seen. I do love reading the books of the great author António Lobo Antunes.

Paolinha 03/01/2013 19:54


Je suis choquée. Ce blog devient de plus en plus grossier. Que vous a fait Judas ?

Jean-Michel L. 05/01/2013 10:05



Ce n'est qu'une expression portugaise qui indique un lieu désespérant. Lobo Antunes a connu la vie de médecin de guerre à Gago Coutinho : son livre est en partie autobiographique.



cão 01/01/2013 17:15


la fin de la puissance coloniale portugaise a donné un essor certain aux écrivains de ce pays. A ne pas éviter de découvrir.

Jean-Michel L. 02/01/2013 10:44



Oui, Antonio Lobo Antunes à découvrir absolument.


Si tu vois des pubs sur ce blog, n'hésite pas à me le dire. Curieux : l'infection a l'air de ne concerner que le blog depuis mon portable ; je vais vérifier en rentrant chez moi.


Une bonne année à toi et ta famille,