Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuirasses, cuirassements, bowé

Publié le par Jean-Michel L.

Les cuirasses, caractéristiques des régions tropicales humides, résultent d'un enrichissement d'une partie du profil pédologique en fer ou en alumine (voire en manganèse). Cet enrichissement crée de simples indurations (pisolithes, gravillons) puis des concrétionnements plus ou moins épais. Ainsi les cuirasses vacuolaires sont formées d'une accumulation de gravillons cimentés entre eux. Dégagées par l'érosion, les cuirasses donnent des bowé (un bowal, des bowé).

 

On distingue deux grands types de cuirasses.

 

Les cuirasses d'accumulation relative sont des cuirasses ferrallitiques ou bauxitiques (par élimination du fer. On les trouve en position haute : plateaux, collines. On parle aussi pour les désigner de cuirasses autochtones ou authigènes, plus rarement de carapaces (mieux vaudrait proscrire ce terme). 

 

Les cuirasses d'accumulation absolue sont quant à elles toujours ferrugineuses car l'alumine ne peut pas être transportée en solution à de longues distances. A propos de ces cuirasses, on parle aussi de cuirasses allogènes, plus rarement de cuirasses par opposition à des carapaces.

 

Goro JMLoct2006 081HJ

Goro JMLoct2006 099

Cuirasses dans le Sud de la Nouvelle-Calédonie

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 17/01/2012 06:19


Où ai-je foutu mon paracétamol ???!!!


 


 



Jean-Michel 17/01/2012 19:14



Ouf, j'ai eu peur !



Christian lemenuisiart 17/01/2012 05:53


En tout cas cela donne une très belle photo de fin


A bientôt

Jean-Michel 17/01/2012 19:10



Merci. A bientôt.