Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attaques de malaso sur des villages de l'Horombe (Madagascar) ?

Publié le par Jean-Michel L.

Les attaques de villages, accompagnées de meurtres et de sévices, par des malaso sont monnaie courante dans la région d'Ihosy. Sur l'Horombe, la population bara doit vivre avec l'insécurité. Certains hameaux sont parfois abandonnés pour des secteurs sécurisés. Les images satellitales ci-dessous, prises en 2009, en sont-elles la preuve ? On y voit des maisons détruites et le passage récent de feux destructeurs. Aucune certitude cependant qu'il s'agisse du résultat d'attaques : des feux de brousse mal maîtrisés peuvent toucher un lieu habité. Juste une hypothèse à vérifier.

 

MAD Bara 2009 GE80

 

MAD Bara 2009 GE120

Commenter cet article

dominique 04/04/2012 10:57


Merci pour les explications détaillées.


La question de Jean Luc Saint Marc me rappelle ce que disaient les adultes quand j'étais ado : "les gens sont mécontents de la situation socio-politique alors ils brûlent les tanety..."


Qu'en est-il de cela depuis l'indépendance ?

Jean-Michel 04/04/2012 23:53



Il me semble que cette affirmation reflète bien ce qui se passe parfois sur les Hautes terres. Mais dans le Moyen Ouest le mécontentement se traduit surtout par davantage de vols de zébus
semble-t-il.



jean-luc saint-marc 04/04/2012 04:12


Mais, ce phénomène de razzia, de piraterie est-ce quelque chose de bien implanté dans la tradition indigène ou est-ce une dérive post-coloniale ?

Jean-Michel 04/04/2012 23:38



D'après les connaissances qu'on en a, la période précoloniale fut extrêmement troublée.



dominique 03/04/2012 21:38


Effectivement la question reste en suspens... En attendant une explication, souvent on parle de feu de brousse à Madagascar alors que dans le sud de la France et en Corse, on parle d'écobuage. Ca
sonne plus technique... Dans tous les cas la nature souffre.


Magnifique vue aérienne quand même.

Jean-Michel 03/04/2012 22:40



Les deux choses n'ont rien à voir : l'écobuage est pratiqué dans les forêts de l'Est de Madagascar (c'est le tavy) ou en pays Mahafale (c'est le hatsake). Il est viable avec de
très petites densités de population quoiqu'en aient pensé les agronomes coloniaux. Le feu de brousse lui est une pratique d'éleveurs en savane. Il crée des écosystèmes pâturés très stables dans
lesquels prédominent des plantes pyrophiles.  Le pire à Madagascar c'est la destruction par le feu de grandes surfaces de forêt, notamment de forêts sèches.



Christian lemenuisiart 03/04/2012 05:52


Pas facile l'histoire


A bientôt

Jean-Michel 03/04/2012 22:30



Oui, une longue h(H)istoire.