Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La rue à Tananarive vue par Marc Spindler

Publié le par Jean-Michel Lebigre

Marc Spindler, autrefois professeur à l'université de Leyde aux Pays-Bas, a écrit en 1996 un excellent article intitulé "Les embarras d'Antananarivo ou l'économie politique des trottoirs". Cet article s'insérait dans un numéro 63 de Politique africaine,  lui-même intitulé "Du côté de la rue"  et coordonné par Pierre-Marie Decoudras et Annie Lenoble-Bart. La rue telle qu'on la voit se rapporte à l'histoire et à l'économie de la ville, ou plus précisément du quartier dans lequel se trouve la dite rue. La rue vit selon son rythme, à deux temps (le jour et la nuit) nous dit Marc Spindler à propos de Tananarive ; elle génère un fond sonore qui lui est propre. Dans le Tiers-Monde, "l'économie des trottoirs" avec sa multitude de petits métiers a une place fondamentale. "La rue propose un autre modèle économique, une autre forme d'organisation et sans doute d'opposition au pouvoir en place..." nous disent ces deux auteurs. C'est "...un lieu de production extrêmement efficace et porteur d'avenir." poursuit Marc Spindler. Et d'une manière presque prémonitoire, il ajoute  "les rues et les places de Tananarive véhiculent les signes de tension et de luttes sociales et politiques". On l'a vu récemment !




Commenter cet article