Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les marais salants de Toliara à Madagascar

Publié le par Jean-Michel Lebigre

Dans le Sud-Ouest malgache, on pratique la saliculture selon des techniques arrivées du Gujarat, région du Nord-Ouest de l'Inde, à la frontière de Pakistan, dont sont originaires la presque totalité des Indiens établis sur la Grande Ile.

Les conditions y sont en effet fort propices :
  • - de grandes étendues planes en arrière des mangroves : les tannes ;
  • - un ensoleillement exceptionnel (près de 3 595 heures par an) ;
  • - un vent fort et régulier venant du Sud : le "tsiokantimo" ;
  • - une intéressante concentration du sel (minéralisation souvent supérieure de deux fois à celle de l'eau de mer) dans l'eau de la nappe phréatique des tannes
  • - la main d'oeuvre est bon marché. 
La ville de Tuléar a gagné sur le delta au nord de la ville ; les salins se trouvent maintenant en mosaïque avec le quartier de Besakoa (image GE n°1). Pour l'économie locale de cette ville pauvre, les salins représentent une activité importante.

On voit sur l'image Google Earth (n°2), prise sur le tanne d'Ankiamena au sud de Tuléar (Toliara), ces fosses dans lesquelles on puise l'eau pour la déverser dans des oeillets où se fait la concentration du sel avant sa récolte.


1. Salins et habitat à Besakoa, au nord-ouest de Tuléar, en 2007 (image Google Earth)


2. Salins du marais d'Ankiamena au sud de Tuléar

salinsTuléar_Lebigre3
3.
Salins au nord-ouest de Tuléar

salinsTuléar_Lebigre4
4.
Sel prêt pour la récolte dans un oeillet 

salinsTuléar_Lebigre5
5.  Le quartier de Besakoa derrière les salins. La mosquée est celle d'une des communautés gujarati de Tuléar. 

salinsTuléar_Lebigre
6. La famille d'un des ouvriers saliniers_sur le tanne d'Ankiamena et un étudiant de géographie menant ses enquêtes. C'était en 1987.                                                                                                 
                                                                                                                                                                                                                        
Jean-Michel Lebigre,19_juin_2009

Commenter cet article

alika mirenireny 01/02/2012 08:50


salama,,


un sujet de "Thalassa" célébrait comme a son habitude le "génie français" et le mérite d'un "bénédictin" à faire le bonheur des gasy à l'insu de leur plein grés


Malgrés cela j'avais déposé sur "Daily motion ce sujet,


ne le retrouve plus


bien à vous

Jean-Michel 03/02/2012 00:37



Hélas, je ne l'ai jamais vu. Il y a beaucoup à dire sur les ONG.



Sergio 19/06/2009 10:43

C'est vraiment impressionnant