Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La vallée d'Ametettai

Publié le par Jean-Michel L.

19°51'N, 01°15'E  - 520 mètres d'altitude

 

Carte IGN au 1 : 200 000e - Feuille Aoukenek

Cette vallée se trouve au nord du massif de Tigharghâr. La végétation est rare mais on voit quelques arbustes sur les alluvions du lit de l'oued et il y a des points d'eau.

 

Ametettai GE2006 JML

Image GE - 2006

 

Ametettai-IGN

L'extrait de carte de l'Institut Géographique National

 

MALI Amt GE2006 B

Le secteur possède de vieilles traces d'occupation humaine

 

A lire :

Michel RAIMBAULT et Kléna SANOGO, 1991.- Recherches archéologiques au Mali, ACCT- Karthala. 

 

A consulter :

Tamoudre,  un site qui offre les outils pour l'analyse dla guerre dans le Nord du Mali

Voir les commentaires

Le tsapiky : un paysage musical éclairé par Julien Mallet

Publié le par Paesaggio

Le tsapiky est un genre musical qui s'est mis en place à Tuléar et sa région à partir des années 80. Comme le dit si bien Jean-Claude Mouyon (Roman vrac, 2007) : "Le tsapiky relance le désir d'existence, il est le sang, le pouls d'une terre aride, il est le ciment qui unit les corps et les âmes, qui guide au bonheur, qui fait la nique à la solitude des immensités..."
 

Voir et écouter sur Tatsimo : Le meilleur de la musique du Sud
 

On aura tout intérêt à lire cet excellent ouvrage qui fait le tour du phénomène :
Mallet, Julien, 2009.- Le tsapiky, une jeune musique de Madagascar. Ancêtres, cassettes et bals-poussière. Karthala, Hommes et Sociétés, 276 p. et CD

Si vous n'êtes pas encore initiés à ce rythme, en voilà quelques exemples empruntés aux plus grands compositeurs et interprètes du Sud malgache, faciles à trouver sur You Tube et sur Dailymotion :
 
Damily : Mandia vay
Damily est un incroyable virtuose de la guitare. On le considère souvent comme le plus grand artiste du tsapiky. Ici, ni chant, ni danse, on est à la marge du tsapiky. Laissez-vous prendre par cette incroyable mélodie. Plus classique : Mahavelo Mitaha
 
Teta, le guitariste aux doigts de fée :  morceau de guitare
Toujours pour vous préparer à écouter du tsapiky ! Teta est un autre virtuose de la guitare presqu'aussi connu internationalement que Damily. La vidéo nous fait retrouver les paysages et la vie quotidienne des pêcheurs vezo du lagon de Ranobe. Impossible de ne pas être pris par cet air plein de sérénité et de nostalgie.
 
Bedona & Befila : Benono
Cette vidéo est un vrai document ethnologique. Ce groupe de Bezaha mène la danse lors d'une cérémonie villageoise. 8mn19 d'initiation.
 
Dedake : Manikiteka
Un jeune groupe de Tuléar : la vidéo donne une bonne idée de ce qui a été appelé bal-poussière dans les villages du Grand Sud. Pour vous envouter. 
 
Mirasoa et Mangoratsaky : Ampela mamolava
Mon morceau préféré ne serait-ce qu'à cause de l'extaordinaire voix de la chanteuse. Paysage caractéristique du Sud.
 
Rasoa Kininike : Manambaly Mampirafy
La chanteuse de Tongobory nous offre un numéro de danse hors-du-commun. Merveilleuse spontanéité. Sur la vidéo, le paysage n'est pas caractéristique du Sud mais ici on voyage.

Bien sûr ce panorama est incomplet. Il reste à vous présenter D'Gary,  Tahiry, Jean Balsac, Onja, Roger de Tuléar, Jean-Maryse Rabesiaka (Médicis), Ferson de Sakaraha, Saïd, Mizeha, Mario Badjio, Monja, le groupe Mikea, etc. Voir :  Le meilleur de la musique du Sud
 

Petit concert improvisé de tsapiky par un groupe de jeunes non loin de Marimar à Tuléar en octobre 2009

Première publication : 16 nov. 2009

Voir les commentaires

L'Adrar de Tigharghâr

Publié le par Jean-Michel L.

L'Adrar de de Tigharghâr est l'un des massifs les plus accidentés qui forment l'Adrar des Iforas. Il se trouve au NE d'Aguelock. L'altitude varie entre 480 et 700 mètres.

Sur la carte IGN : Adrar de Tirharrhar (au plus proche de la prononciation)

Voir : Kidal et l'Adrar des Iforas, montagne-refuge

Voir : Repérage

 

Adrar Tigharghar

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4