Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Libo, ville et vie rurale au Guizhou (Chine)

Publié le par Jean-Michel L.

25°24'N, 107°52'E
Dans le Sud de la province du Guizhou se trouve la petite ville de Libo (environ 100 000 habitants en 2007), en plein développement. C'est la porte d'entrée à la Réserve de Maolan, riche en formes karstiques spectaculaires. La vie rurale marquée actuellement par un fort exode rural repose sur des millénaires de tradition.

 

Guizhou Chine 24

 

Guizhou-JML2007--021.jpg

Une région rurale

undefined
undefined

undefined

 

 

 

 


Voir les commentaires

Sur les rives de l'Onilahy (Madagascar)

Publié le par Jean-Michel Lebigre

Le fleuve Onilahy (litt. "fleuve mâle") se jette dans le Canal de Mozambique à la latitude du tropique du Capricorne. Quoique dans le secteur aval présenté ici les précipitations soient de l'ordre de 350 mm seulement, on cultive le riz, grâce aux apports d'eau douce de ce cours d'eau pérenne. Les Tanosy immigrés y ont fortement contribué.
x
MAD Onilahy 1
Le bassin de l'Onilahy
x
MAD_JML_Oni_02.jpg
Rizières en eau en contrebas du causse
 
MAD_JML_Oni_04.jpg
C'est sur un petit bras du fleuve que sont jetés ces troncs utilisés comme passerelle

Voir les commentaires

Maraîchage par puits en cratères (vovo) à Tuléar, Madagascar

Publié le par Jean-Michel L.

A Betsinjaka, dans la banlieue de Tuléar, en contrebas de la dune dite flandrienne, dans les alluvions du delta du fleuve Fiherenana, des néo-citadins ont creusé des puits en cratères appelés vovo (flèches rouges sur l'image mise à disposition par Google earth) à partir desquels ils arrosent manuellement diverses plantes maraîchères. Cette activité localement payante mais gourmande en main d'oeuvre a lieu dans un contexte de grande pauvreté. Elle concerne des secteurs non irriguée du delta à la périphérie immédiate de cette ville de 300 000 habitants. Quoique les précipitations soient très faibles à Tuléar (environ 350 mm / an en moyenne), le Fiherenana alimente une nappe phréatique étendue. Cela explique la facilité des grands arbres ayant une forte demande en eau à se développer.

Image satellitale
MAD Tulear betsinjaka
Croquis de situation

Voir les commentaires

<< < 1 2 3