Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le causse de Limogne, Escamps

Publié le par Paesaggio

Sur le causse de Limogne, Escamps

Escamps est le nom d'une commune quercinoise d'environ 200 habitants, située au sud de l'entaille de la vallée du Lot. C'est sur cette dernière que se trouve les deux lieux les plus connus des environs de ce village : Saint-Cirq-Lapopie et plus en aval, Cahors. Escamps est représentatif de la vie sur le causse de Limogne : établissement humain très ancien à proximité de points d'eau, économie pastorale ovine et caprine autrefois prospère, aujourd'hui en panne, déprise agricole, magnifique patrimoine architectural et paysager en pays calcaire, tourisme de séjour au poids économique assez médiocre... Il faut y ajouter l'exploitation ancienne de phosphatières. La population a dépassé 500 habitants au XVIIIe et au XIXe siècle pour tomber à 114 habitants en 1999. Aujourd'hui la commune est à la périphérie de la mouvance économique de Toulouse-Montauban. La création volontariste d'un bistrot-boutique animé par des jeunes donne à Escamps un nouvel élan démographique.

Image satellitaire mise à disposition par Google earthImage satellitaire mise à disposition par Google earth
Image satellitaire mise à disposition par Google earth

Image satellitaire mise à disposition par Google earth

Vieux puits (grande sompe) et gariottesVieux puits (grande sompe) et gariottes

Vieux puits (grande sompe) et gariottes

Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)

Le château d'Escamps (agrandir les photos en cliquant dessus)

Vieux murs issus de l'épierrage des champsVieux murs issus de l'épierrage des champs
Vieux murs issus de l'épierrage des champs
Vieux murs issus de l'épierrage des champsVieux murs issus de l'épierrage des champs

Vieux murs issus de l'épierrage des champs

Maisons
MaisonsMaisons

Maisons

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 19/09/2016 18:42

déprise quand tu nous tiens ... :-(