Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A azedinha do Cabo Verde : Phyllanthus acidus

Publié le par Paesaggio

On le trouve dans les jardins du Cap-Vert. En portugais, on dénomme cet arbuste azedinha, en français girembellier et ses fruits surelles ou girembelles, en espagnol acerola, en anglais tahitian gooseberry. Il s'agit en fait de Phyllanthus acidus (L.) Skeels, 1909 de la famille des Phyllanthaceae, ordre des Malpighiales, longtemps associée à tort aux Euphorbiaceae.

Les fruits s'insèrent (cauliflorie) sur les tiges ou poussent en grappes insérées directement sur les tiges. Ils sont tout petits et très acides, appréciés à la croque-au-sel, au vinaigre ou en confiture. On l'utilise en pharmacopée notamment pour soigner les sciatiques et autres maux de dos.

On a longtemps cru que cette espèce était originaire de Madagascar. Il n'en est rien. Diffusé dans tout le monde tropical, il faudrait plutôt chercher ses origines dans le monde malais (Philippines, Moluques, îles de la Sonde). Comme il y a sans doute environ 800 à 1 200 espèces répertoriées dans le genre et qu'au moins 55 d'entres elles sont endémiques de Madagascar (1), il était permis de se tromper !

(1) http://www.efloras.org/florataxon.aspx?flora_id=12&taxon_id=125179

Phyllantus acidus (photo ©JML)

Phyllantus acidus (photo ©JML)

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 05/02/2016 08:20

Bien belles drupes charnues. Pulpeuses ou croquantes ?

jean-luc saint-marc 05/02/2016 08:51

c'est vrai qu'à la lecture de son nom scientifique, les dents donnent déjà l'impression de vouloir grincer ...
alors à la vue des images ... :-D

Paesaggio 05/02/2016 08:46

croquantes et diablement acides.