Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zoom sur le cimetière de Pantin

Publié le par Paesaggio

Un blogue ami a eu la bonne idée d'afficher une image satellitaire du cimetière de Pantin. A l'échelle choisie, on peut avoir l'impression de voir des blocs (de granite !) en relief. Question de changement d'échelle très révélateur : perception et représentation que l'on a à chaque échelle changent. Voilà ce qui peut satisfaire ceux qui veulent le changement. N'oubliez pas de cliquer sur la première image pour une meilleure vision.

Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth
Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth

Images satellitaires Landsat mises à disposition par Google earth

Commenter cet article

jean-luc saint-marc 09/12/2015 06:13

Bonne démo !
Le cimetière de Pantin, en fait Pantin-Bobigny, est le plus grand cimetière parisien (107 ha). La partie la plus ancienne, datant de l'ouverture fin 19ème, est constituée de grosses tombes de pierre, mausolées, de part et d'autre de l'allée principale en partant de l'entrée d'honneur au NO.
Des détails intéressants : les carrés militaires dans l'angle ouest, apportent un peu de verdure.
Dans le secteur est, des propositions de paysagisme funéraire sur plusieurs divisions. Mais d'une manière générale l'art funéraire a lieu aussi évolué.
Au nord de la nécropole, le fort d'Aubervilliers et une particularité rare dans cette région méridionale du pays d'Arc, très près du fort et entre le dépôt de bus et la nécropole, un jardin d'arc, celui de la Compagnie d'Arc du village ...

Paesaggio 09/12/2015 18:03

Ce qui est bien c'est d'obtenir les informations qui manquent, directement de ceux qui ont les compétences. Merci Jean-Luc.