Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La colonie pénale n°54 de Katchanivska (Karkhiv, Ukraine)

Publié le par Paesaggio

22 février 2014 : Ioulia Timochenko est libérée.

C'est à Kharkiv (Kharkov en russe), à la colonie pénale pour femmes n°54 de Katchanivska, qu'est embastillée pour sept ans, depuis le 30 décembre 2011, Madame Ioula Timochenko, ancienne Premier Ministre d'Ukraine. Son tort : son ton par trop nationaliste et trop peu russophile déplaît fortement à Monsieur Vladimir Poutine et au Président Viktor Ianoukovitch, russo-enthousiaste actuellement en place à Kiev. Le prétexte : un contrat gazier signé sous la pression de l'UE. Courageuse, Ioulia Timochenko vient de lancer un mot d'ordre à manifester contre l'abandon du projet d'association entre l'Ukraine et l'Union Européenne tout en commençant une grève de la faim.

Cette prison a été créée en 1927; elle a déjà servi à punir les opposants à Staline. Son statut actuel date de 1957. A défaut d'être plaisant cet établissement ne reçoit, semble-t-il, que des des personnes purgeant des peines courtes à moyennement longues.

Article du 25 novembre 2013

Image satellitaire de Kharkiv et croquis de situation
Image satellitaire de Kharkiv et croquis de situation

Image satellitaire de Kharkiv et croquis de situation

Commenter cet article

Hécate 01/12/2013 10:15

Une prison jette toujours un froid ! Amicalement à vous.

Paesaggio 03/12/2013 21:00

C'est gentil de passer me voir. Quand j'ai entendu parler de ce refus fait aux Ukrainiens de coopérer avec l'UE, j'ai pensé aussitôt à Ioula Timochenko dans sa prison. Et voilà que les évènements se précipitent ! Amicalement,

lemenuisiart 29/11/2013 13:24

Belle géométrie sur la photo et puis la politique n'est pas facile là bas non plus
A bientôt

Paesaggio 03/12/2013 21:04

Les Ukrainiens sont en train de gagner leur liberté. Ils la méritent. Soyons derrière eux.

saint-marc 27/11/2013 19:50

Dis donc, de là-haut ça fait presque "espace vert" ...

:-\

Paesaggio 28/11/2013 10:23

Ce n'est que la partie la plus riante de Karkhiv. La seule localisation précise de la colonie était malheureusement inexacte.